Meurtre mode d’emploi – H. Jackson

J’avais repéré ce livre à sa sortie, mais il m’a fallu du temps avant de craquer dessus, et plus encore pour le sortir de ma PAL…. tout ça pour le lire en moins d’un jour. Dès le début, j’ai été happée par l’histoire et les personnages.

Pour vous faire un topo rapide, Pip’ décide de réouvrir une enquête classée depuis 5 ans pour son TPE. Sal Righ s’est accusée du meurtre de sa petite amie, Andie Bell, avant de suicider. Cependant, Pip’ ne croit pas en la culpabilité de Sal et veut trouver le véritable coupable. Elle se lance alors dans l’enquête, au risque de se frotter d’un peu trop près au véritable meurtrier …

71ZJOAto22L

C’est clairement mon genre de lecture, il faut bien l’avouer. J’adore tout ce qui est un peu thriller et policier, et encore plus quand on met en scène des ado ou des jeunes de 20-25 ans. Je lis de temps en temps des polars « adultes » et j’avoue que j’ai souvent du mal à m’attacher aux personnages du fait de la différence d’âge ou du jargon 100% criminologie. En dehors de Joël Dicker et Harlan Coben, je lis quelques fois Maxime Chattam mais ça s’arrête là (et je n’accroche pas toujours). Du coup, c’est un plaisir pour moi de voir que le policier s’invite chez le YA.

Pour parler plus spécifiquement de ce livre, j’ai trouvé le format très sympa. Pip’ tient un journal de bord pour son travail et on a donc son point de vue, ses réflexions et ses idées. A côté, on a l’histoire qui est écrite d’un point de vue plus neutre et externe, dans un style parfaitement roman. Et, de temps en temps, des conversations retranscrites, des illustrations etc.. Ce n’est pas juste un simple récit et c’est ça qui est vraiment cool. Pip’ est mature, mais il est vrai qu’elle n’est pas forcément très originale dans la forme : élève brillante qui souhaite intégrer Cambridge et qui passe plus de temps sur ses devoirs que sur le reste. Pas de petit ami, pas de fête etc… Néanmoins, elle a quelque chose de différent : elle n’est pas timide, elle ne fait pas la timorée. Elle a des amis du sexe opposé, elle n’a pas froid aux yeux et elle sait où elle va. Et c’est ça qui est cool. Elle a un franc parler et même si elle est parfois maladroite, on ne tombe pas dans le cliché, et je l’imagine parfaitement dans la vie courante. Et il en va de même pour beaucoup de personnages de l’histoire. Chacun a un petit truc qui le fait sortir du lot, même si son profil nous fait d’abord penser à quelque chose de déjà vu.

L’histoire est bien menée. Plusieurs fois je me suis posée des questions, et j’ai convergé dans mes idées en même temps que Pip. Je prenais les mêmes tournants, en assimilant les informations et en suspectant tout le monde. Au final, si j’avais pu deviner quelques petites choses, j’avais changé d’avis vers la fin et j’ai été totalement bouleversée par ce qu’on y apprend. Mine de rien, ce n’est pas un gros chamboulement à la fin uniquement, on apprend des choses tout au long du roman. L’intrigue est bien menée et cohérente et on a aussi quelques à côté qui détendent et qui font qu’on s’attache plus encore aux personnages.

J’ai trouvé les petites choses qui manquaient à certaines histoires dans le même genre, et ça a été un véritable plaisir de lire celle-ci, que je vous recommande. Un peu moins de 500 pages, qui se lisent quand même réellement bien et très vite. Impossible de lâcher le livre avant de l’avoir terminé. On passe en plus par plein d’émotions et on participe activement à l’histoire. C’est donc un gros + pour moi et une excellente lecture !

3 réflexions au sujet de “Meurtre mode d’emploi – H. Jackson”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s