Eliza est féministe – M. Quash

En librairie le 16 juin

Résumé : Contre toute attente, Eliza n’a pas été élue rédac chef du journal du lycée. Pourtant, elle est la plus rigoureuse et la plus expérimentée. C’est Len DiMartile, sportif blessé qui vient tout juste de rejoindre le journal pour passer le temps, qui a décroché le poste. Alors Eliza écrit un pamphlet pour dénoncer le sexisme dont elle s’estime victime.

J’ai adoré ce roman ! Il est frais et il parle de beaucoup de choses très intéressantes. On va suivre Eliza, Len, Winona et Serena dans un lycée des US. La majorité des personnages principaux est racisée (avec des racines Asiatiques de divers pays tels que Corée et Vietnam, mais aussi des personnages Noirs). Précisons également que l’autrice partage la même origine que Eliza, ce qui en fait un roman ownvoice.

L’autrice apporte également des touches historiques sur la persécution des personnes d’origine Asiatique à leur arrivée en Amérique, mais aussi dans leur propre pays. Ce sont des passages quand même difficiles, mais qui permettent de mieux comprendre les parents d’Eliza et leur vision du monde.

Je me suis pas mal reconnue dans ce personnage. Son caractère me parle car je partage beaucoup avec elle. J’aime son évolution, son questionnement, et les idées qu’elle parvient à nous transmettre par ce biais. J’ai beaucoup réfléchi suite aux discours tenus dans ce roman, qui montre que tout n’est pas noir ou blanc, mais qu’il y a de multiples nuances et que les petits sacrifices peuvent se valoir… et que l’humain reste humain, quelque soit son sexe et son genre. L’humain, tel qu’il est, porte une valeur égoïste et un instinct de survie particulier qui n’est propre à aucune autre espèce. L’humain, aussi rigide soit-il, détournera toujours les règles pour son propre bonheur et sa propre satisfaction. Inconsciemment ou non, d’ailleurs. Mais il peut s’améliorer en prenant conscience de tout ceci.

Les personnages font preuve de maturité et de réflexion. On y voit les difficultés d’un combat face à une majorité je-m’en-foutiste ou opportuniste, qui n’hésitera pas à minimiser vos victoires pour scander vos erreurs et vos échecs sur les toits. On y voit le jugement porté sur les femmes, le sexisme ordinaire, l’absurdité de mettre en contradiction certaines choses pour « prôner le féminisme ».

De ce fait, j’ai vraiment apprécié ma lecture. C’est un livre qui se lit vite et qui a un rythme très intéressant. J’ai eu beaucoup de mal à m’arrêter de lire, même si l’histoire s’essouffle légèrement sur les derniers chapitres. La plume de l’autrice est très fluide, très parlante pour les ado comme pour les lecteurs plus âgés. Elle nous propose d’ailleurs de bien chouettes références pour agrandir notre vision des choses et nos connaissances.

C’était une très bonne lecture, très fraiche malgré tout, et très militante.

1 réflexion au sujet de “Eliza est féministe – M. Quash”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s