Scarlett et Browne T1 – J. Stroud

Ce premier tome est sorti en librairie le 14 avril dernier. Il fait 384 pages.
Un grand merci aux éditions Gallimard pour l’envoi.

Résumé : Dans un futur dévasté, où une nature hostile et peuplée de monstres a repris ses droits, une jeune hors-la-loi s’apprête à braquer une banque. Elle s’appelle Scarlett, elle est recherchée dans tout le pays, ne suit que son instinct et vit sur les routes, le plus loin possible des villes fortifiées aux règles répressives. Mais sa rencontre avec l’étrange Albert Brown pourrait changer le cours de son existence… en pire.

Ce roman est très prenant. L’Angleterre n’est plus ce que nous connaissons. Elle se divise en sept royaumes et nous comprenons rapidement que des catastrophes naturelles ont anéanti le pays. Londres, par exemple, est sous les eaux. Les villes n’existent plus. Quelques-unes seulement ont réussi à se recréer et leur mode de fonctionnement est… spécial et très strict. Les particularités physiques ou mentales sont prohibées et chassées. Le pugilat a le beau rôle ici.

Je n’ai pas immédiatement perçu le fait que l’histoire se situait dans le futur. En effet, on parle de maisons de foi et de religions mélangées, ce qui m’a surprise. En effet, j’ai l’habitude de romans futuristes où toute forme de croyance a disparu. On reste sur des choses très concrètes où la technologie est plus étendue que la foi, par exemple. J’ai donc été surprise. De plus, la technologie semble totalement inexistante, en dehors de quelques objets très spécifiques et qui semblent n’être présents que dans un endroit bien particulier.

Ce qui m’a induit en erreur, aussi, ce sont les descriptions. On est dans un univers vraiment hostile et on pourrait vraiment le comparer aux campagnes sauvages avant la création de l’urbanisme. C’est sans doute toutes ces petites choses qui ont fait que je me croyais dans le passé au départ. Mais ces lieux si abimés et si difficiles à vivre peuvent s’expliquer avec des catastrophes naturelles, qui ne sont pas encore abordées dans le texte (ou alors j’ai raté l’info). Je pense qu’il reste pas mal de questions sans réponse concernant l’univers en lui-même et j’espère qu’on en saura plus dans le second tome.

Je n’ai pas spécialement été touchée par les personnages. Je ne me suis pas attachée à eux, même si j’ai aimé les suivre. Ils ont des caractères trempés et très définis et c’est peut-être un peu compliqué de bien les cerner au premier abord. J’ai donc préféré me greffer à leur duo sans essayer de m’apparenter à l’un d’eux, les suivant de loin. Et ça m’a suffi, ça n’a pas gâché mon moment de lecture.

J’ai aussi pas mal de questions sur les infâmes, sur ces créatures dont on entend parler et sur lesquelles on a des hypothèses et quelques réponses mais rien de totalement concret à se mettre sous la dent. Ce tome suit donc l’évolution de l’aventure de notre duo jusqu’à leur destination finale, ainsi que des révélations sur Albert et quelques rencontres (bonnes comme mauvaises). Maintenant que la boucle de ce premier tome est bouclée (car je trouve que l’intrigue amenée ici est achevée et qu’il ne reste pas de question sur le sujet) je me demande quel sera l’axe choisi pour la suite.

C’est un roman post-apocalyptique mais qui utilise également quelques touches de surnaturel. Je ne dirais rien de plus sur le sujet pour ne pas spoiler, mais j’espère aussi que cette branche sera davantage développée par la suite. C’est une petite touche à la Stranger Things, je trouve (et ça vous donne beaucoup d’indications) mais du coup je me demande comment ça sera utilisé par la suite et quelles seront les autres touches de surnaturel qui seront choisies.

J’ai donc beaucoup aimé cette lecture, qui pourra plaire autant aux ado qu’à un lectorat plus âgé. C’est un chouette roman qui se lit vite et qui nous pousse dans un futur austère qui, j’espère, ne se développera jamais réellement, ahaha ! C’est un univers qui fait quand même froid dans le dos et qui, je le sens, nous cache encore quelques surprises.

1 réflexion au sujet de “Scarlett et Browne T1 – J. Stroud”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s