One Last Stop – C. McQuiston

Il sort aujourd’hui en librairie o/ Et c’est un 5/5 pour ma part, je ne peux que vous le recommander ! On en reparle en-dessous, mais sachez que c’est un one shot traduit chez Lumen !

Résumé : À vingt-trois ans, August s’installe à New York pour échapper à sa mère, avec qui elle entretient une relation compliquée. Cynique et intentionnellement solitaire, elle tombe malgré elle au beau milieu d’un véritable nid de fou : une colocation joyeuse et extravagante, où discussions et fêtes se succèdent. Mais, sceptique, elle ne se laisse pas vraiment toucher par la ville fascinante et insaisissable qu’elle découvre peu à peu. Et si ce n’était pas déjà assez déroutant, voilà que par un matin de galère, sur le chemin de la fac, elle fait la rencontre d’une certaine Jane qui n’hésite pas à la sortir d’un mauvais pas. August en reste abasourdie : qui est cette fille belle à tomber qu’elle croise et recroise sans cesse sur sa ligne de métro new-yorkais ? En tout cas, la jeune inconnue au blouson de cuir, à la fois mystérieuse et solaire, n’est pas ce qu’elle prétend… Car, là, sur le mur du légendaire diner où August joue les serveuses pour se faire un peu d’argent, le visage de Jane illumine une photo prise… dans les années 1970 ! Comment expliquer ce prodige ?

Red White Royal Blue (My dear f***ing Prince) avait été un énorme coup de coeur pour moi. Je l’avais lu en audiobook, mon tout premier, et j’avais été séduite par le format. Malgré tout, les chapitres étaient très longs et j’avais donc peur qu’il en soit de même ici. Effectivement, les chapitres sont longs, ils font parfois 50 pages, mais ça ne m’a pas dérangé puisque j’ai fait des pauses dans ma lecture sans forcément m’arrêter en ayant terminé un chapitre.

L’histoire est faite pour se lire tranquillement. J’ai mis du temps à terminer ma lecture et j’ai lu d’autres romans en même temps, mais c’est comme ça que j’ai aimé. Disons que la première moitié se lit doucement, mais j’ai dévoré la seconde et je l’ai fini dans la journée.

Les personnages sont très attachants. Jane est mystérieuse et on veut vraiment comprendre ce qui cloche dans son histoire et dans son blocage, mais on est en même temps fasciné par son histoire, son passé. J’ai vraiment eu un coup de coeur pour elle, pour ce qu’elle est et ce qu’elle montre. Les secondaires sont vraiment présents et ils ont, eux aussi, une histoire qui est travaillée et il n’est pas du tout difficile de s’attacher à eux. Big up aussi pour tous les profils différents qui sont présentés, tous les messages bienveillants qu’on retrouve dans leurs dialogues, l’acceptation, l’ouverture d’esprit, l’amour ! C’était génial.

La romance est agrémentée d’un petit côté science-fiction et j’ai trouvé que c’était très bien mené et ça paraît totalement crédible. J’aime beaucoup l’angle choisi. On est également surpris par le dénouement, le début de la fin etc.. Franchement je suis de nouveau séduite par cette histoire. J’espère totalement que le troisième roman de Casey McQuiston sera traduit !

1 réflexion au sujet de “One Last Stop – C. McQuiston”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s