Le détective et le soldat blessé – I. Lesteplume

Ce premier tome est sorti en ebook et en français début novembre et vous pouvez dès à présent vous le procurer dans sa version papier. C’est une trilogie, dont le second volume est prévu pour avril. Il faudra attendre décembre 2022 pour lire la conclusion.
L’autrice a également vu publier en français sa saga « Contes des royaumes oubliés » toujours chez Bookmark.
Un grand merci à la maison d’édition pour l’envoi.

Résumé : Londres, 1881. Médecin militaire, John Watson vient tout juste d’être rapatrié d’Afghanistan. La guerre lui a tout pris. Sa santé, sa raison de vivre, son premier amour. Brillant et excentrique, Sherlock Holmes est fasciné par les crimes et les énigmes, mais rongé par l’ennui et la solitude. Par un coup du sort, les deux hommes se retrouvent à partager un appartement au 221b Baker Street. Et lorsque Scotland Yard frappe à la porte, Holmes et Watson n’hésitent pas une seule seconde à y répondre. Aventure et mystère s’invitent dans leur quotidien. Mais alors que le danger n’est jamais loin, les démons du passé, eux, menacent de les rattraper. Leur amour sera-t-il assez fort pour y faire face ?

Ce roman m’avait particulièrement intrigué et je ne suis pas déçue de ce que j’ai découvert. La plume de l’autrice est très sympathique, elle nous transporte facilement. Je trouve qu’elle colle bien à l’ambiance qu’elle essaie d’instaurer et le langage utilisé va bien avec l’époque.

L’histoire entre nos deux personnages prend son temps. Le roman est divisé en deux actes, et il faudra attendre presque la fin du premier (ce qui équivaut à la moitié du roman en terme de pages) pour que Sherlock et Watson fassent un véritable pas en avant. Leurs caractères sont bien développés et il en est de même pour leurs histoires respectives, leurs qualités et leurs défauts. Ce sont des personnages véritablement humains et intéressants à suivre et à voir évoluer. On s’attache aisément à eux.

L’univers est riche, bien construit. On ne s’y perd pas, et on se prend au jeu des déductions et de la recherche d’indices. En effet, le roman est ponctué d’enquêtes pour lesquelles notre duo vient en renfort. C’était amusant et cela donnait une dimension plus profonde à cette histoire. De plus, les personnages secondaires sont tout de même bien représentés. Ils ne sont pas souvent présents, mais on a pris soin de les habiller et de leur donner des caractéristiques facilement devinables lorsqu’ils sont présents. On peut facilement se les représenter et imaginer leur caractère.

Mon petit bémol serait sans doute la longueur du roman. 450 pages pour la version imprimée mais j’ai eu l’impression de lire un vrai pavé sur la liseuse. J’ai trouvé que ça ne défilait pas vite et je ne sais pas si c’est une question de rythme ou si c’est la liseuse et la faible augmentation du pourcentage de lecture qui m’a donné cette impression. Pourtant, je n’ai pas vu les pages défiler jusqu’aux 20% du début. Je ne saurais donc dire exactement d’où ça vient, mais je peux vous assurer que l’histoire n’est pas ennuyante et qu’elle ne traine pas non plus exagérément en longueur.

C’est une chouette revisite de la légende Sherlock&Watson. J’ai beaucoup aimé cette découverte.

1 réflexion au sujet de “Le détective et le soldat blessé – I. Lesteplume”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s