Amari T1 – B. B. Alston

Date de publication : 22 septembre 2021 en VF chez Bayard (un grand grand merci pour l’envoi). Suite VO prévue pour avril 2022.
Nombre de pages : 528.

Résumé : Les informations qui suivent sont confidentielles, car elles concernent un lieu abritant d’innombrables secrets. Quiconque lira ce dossier sans disposer des autorisations nécessaires s’exposera à de terribles représailles et pourra notamment :
– être balancé dans un puits sans fond ;
– être enfermé dans une boîte de conserve et envoyé dans l’espace ;
– être livré en pâture à une créature sous-marine dont nous ne divulguerons pas le nom.

*Le Bureau ne saurait en aucun cas être tenu responsable d’éventuelles blessures magiques, peurs surnaturelles ou enlèvements extraterrestres.
Entrez à vos risques et périls.

Ce roman les copains !! Voilà vraiment longtemps que je n’avais pas dévoré une histoire de fantasy qui n’est pas prise de tête ou languissante. De base, c’est un roman pour la jeunesse, mais c’est si bien travaillé que ça passe très bien même chez les lecteurs plus âgés.

Déjà, contrairement aux fantasy adultes que je lis en ce moment, ici il n’y a pas de passages futiles ou descriptifs à n’en plus finir. On va directement dans l’action après un petit temps de réflexion. Après tout, les personnages ont 12 ans, mais ils ont tout de même une certaine maturité. Les adultes sont présents et jouent parfaitement leur rôle.

Le Bureau, tel qu’on le découvre, est plein d’émerveillement. Nous aussi, on aimerait le visiter. Des créatures surnaturelles, de la magie, des enchantements, une réserve naturelle, une salle océan, des bateaux qui volent… Autant de choses qu’on aimerait voir de nos propres yeux. Bref, on a de la description pour mieux se représenter les choses, mais toujours avec l’humour caractéristique que l’on retrouve tout au long du roman, et ce n’est jamais suffisamment long pour que le lecteur perde son attention.

Amari est une jeune fille pleine d’optimisme, malgré les coups durs qu’elle a déjà dû encaisser dans sa vie. En tant que personne Noire, elle subit encore la discrimination dans le monde humain et elle le décrit avec douceur et justesse, avec cette réflexion propre à son âge et l’espoir que les gens finiront par changer. Ce n’est pas la seule discrimination ou la seule difficulté que Amari rencontre, malheureusement, mais je ne vous en dis pas plus car il faudra le découvrir.

L’intrigue se dessine petit à petit au cours du roman, qui se dévore. Il fait 500 pages, mais le format Bayard est plus carré, moins haut que de nombreux romans, et c’est écrit assez gros. On lit donc très vite et on ne voit pas les pages défiler. En plus, il n’est pas lourd à porter. C’est de la fantasy jeunesse, certes, et pourtant on a des rebondissements qu’on ne voit pas du tout venir, on fait parfois face à l’échec, à la déception, à l’inégalité … Il y a de belles leçons à retenir, de l’amitié, de la force etc.. Tout est bien dosé et on se plait réellement à suivre Amari.

Pour moi, ce tome un est une réussite. C’est un coup de cœur, car il y a vraiment bien longtemps que je n’avais pas flotté dans un univers de fantasy aussi léger, avec une plume qui ne veut pas faire des figures de style ou des comparaisons toutes les 3 lignes. On va droit au but, tout en se laissant surprendre, on a des héros forts et absolument adorables et attachants. J’ai véritablement hâte de découvrir la suite et je vais suivre les annonces de l’auteur avec attention !

Si vous avez aimé Percy Jackson (et les autres sagas de l’auteur), Harry Potter, La Maison au milieu de la mer Céruléenne : cette saga est définitivement faite pour vous !

1 réflexion au sujet de “Amari T1 – B. B. Alston”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s