Sangliers – P. Ruter

Date de publication : 08 septembre 2021 chez Didier Jeunesse, que je remercie pour l’envoi !

Nombre de pages : 192. One Shot.

Résumé : Lilly et sa famille de sangliers ont toujours vécu libres au cœur de la forêt. Mais lors d’un hiver très rude, le discours de leur chef se radicalise : non aux estropiés et à ceux qui ne sont pas dans la norme ! Pour Lilly, pas question de se soumettre. Les soldats à ses trousses, elle prend la fuite avec son compagnon et sa mère. C’est le début d’un dangereux périple où Lilly usera de tout son courage et de son intelligence pour lutter contre l’oppression…

Ce roman très court nous fait un comparatif réussi entre notre société, notre Histoire, et celle d’une famille de sangliers dans laquelle il n’est pas bon d’être différent. En effet, les croisements entre sangliers et cochons sont désapprouvés, les animaux blessés – considérés handicapés – sont mal perçus par les autres et la grande majorité de leur population suit bêtement le grand chef… qui finit par imposer sa loi et transformer la société en dictature. Lilly doit alors fuir et découvre d’autres organisations, d’autres campements… qui finissent eux aussi par collaborer.

On perçoit donc très rapidement le parallèle avec notre Histoire, avec celle du siècle passé. Utiliser celle-ci dans un contexte animalier change l’angle de vue et c’est intéressant car on reconsidère les choses. En effet, le croisement entre un cochon et un sanglier nous laisse totalement indifférent et personne ne voit le moindre mal à cela. Pour autant, certains ont vu (et voient encore…) d’un très mauvais œil l’union humaine de personnes différentes, que ce soit pour leur couleur de peau, leur origine, leur religion etc.. Pourtant, dès qu’on le met dans une dimension qui n’est plus humaine, la chose devient absurde.. Et c’est intéressant de l’aborder ainsi, notamment pour les plus jeunes qui n’ont pas forcément conscience de ce qui a pu se passer dans notre monde, qui n’ont pas perçu l’ampleur de l’horreur. D’autre part, c’est aussi intéressant de faire lire cela à quelqu’un de fermer d’esprit, en espérant que le changement de cadre puisse faire évoluer sa mentalité.

Cette histoire fait froid dans le dos parce qu’elle a une véritable dimension réaliste. Elle s’est déjà produite et personne n’est à l’abri d’un recommencement. C’est pourquoi, comme c’est si bien dit dans le roman, il est important de s’éduquer et d’apprendre à penser par soi-même. Cette histoire fait réfléchir, tout en proposant quelques touches d’humour, et c’est la meilleure façon pour faire passer un message selon moi.

Quelques bémols toutefois : si la plume est sympa, je n’ai pas ressenti d’attrait particulier. Le texte manquait parfois de dialogue, ce qui pouvait ralentir la lecture et le rythme. Les caractères des personnages ne sont pas creusés, car nous ne sommes pas là pour ça, mais je n’ai donc pas eu d’attachement envers eux. Malgré cela, le roman fait son travail et me semble intéressant et pertinent à travailler !

1 réflexion au sujet de “Sangliers – P. Ruter”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s