Les saisons de la tempête – E. Cosimano

Ce petit bijou est sorti le 25 mars en librairie. Un grand merci à De Saxus pour l’envoi de ce roman.

Résumé : Lors d’une froide et longue nuit, Jack Sommers a été confronté à un choix: vivre pour toujours selon les anciennes règles magiques Gaïa, ou mourir. Jack a choisir de vivre, et en échange, il est devenu un Hiver -une incarnation physique et immortelle de la saison sur Terre. Chaque année, il doit chasser la Saison qui le précède. L’Été tue le printemps. L’Automne tue l’Été. L’Hiver tue l’Automne. Et le Printemps tue l’Hiver. Le tout est régi par un macabre classement qui donne droit à des promotions ou à une Annihilation totale. Mais contre toute attente, Jack tombe amoureux de Fleur, la Printemps chargée de l’éliminer. Pour être ensemble, ils vont devoir échapper au terrible cycle meurtrier dans lequel ils sont prisonniers. Mais leur créateur ne les laissera pas partir si facilement… Ensemble, ils sont la tempête !

J’ai mis pas mal de temps à lire ce roman du fait d’un EDT très chargé, mais je suis contente de ne pas l’avoir dévoré. En effet, le rythme est plutôt lent et perdure jusqu’à la fin. On nous laisse le temps d’apprécier chaque personnage ainsi que l’univers dans lequel ils se trouvent.

J’ai ressenti une sensation de floue assez persistante durant la lecture, mais les réponses arrivent au fur et à mesure. Chaque personnage, principal ou secondaire, apporte quelque chose à l’histoire. On alterne ici entre le point de vue de Jack et celui de Fleur, mais j’aurais beaucoup aimé que Julio et Amber aient aussi un petit truc à dire pour mieux me rapprocher d’eux.

La première partie est assez introductive mais les deux suivantes présentent pas mal d’action. C’est surtout vers la fin que tout se joue et j’ai aimé les choix qui sont faits. J’ai cependant trouvé que l’union entre le dernier chapitre et l’épilogue était peut-être un poil brutal (mais c’est aussi peut-être parce que j’étais très fatiguée héhé). Mais c’est un petit détail, car la fin apporte une bonne conclusion à mes yeux, sans être trop ouverte ni trop fermée.

Niveau traduction, je n’ai personnellement pas vu de problème. Je n’ai pas lu la VO et les quelques erreurs que j’avais pu voir passer sur Twitter n’ont pas du tout été un souci pour ma lecture. Peut-être que ça change le sens d’une ou deux phrases mais en tout cas ça reste très compréhensible dans l’ensemble du texte.

J’ai bien aimé ma lecture dans l’ensemble et je pense que je l’aurais encore plus savouré si j’avais pu avoir plus de temps pour moi. C’est un roman à lire tranquillement, sans se presser si on ne veut pas avoir une trop grosse sensation de rythme lent. Les liens entre les personnages se précisent petit à petit, les réponses à nos questions arrivent en temps voulu et l’action reste bien présente.

C’est donc un chouette roman avec une très jolie couverture et une revisite originale du mythe Gaïa/Chronos. Jack prend son temps pour mettre son plan au point et ça colle vraiment avec l’univers qui est instauré ici. L’histoire est intéressante et j’aime l’idée d’incarnation des Saisons telle que c’est décrit ici.

PS: J’ai vu sur Goodreads que l’autrice avait prévu un tome 2 qui n’est pas encore sorti en VO (prévu pour juin apparemment). Je pensais réellement qu’on se dirigeait vers un standalone mais apparemment… c’est une saga aha !

6 réflexions au sujet de “Les saisons de la tempête – E. Cosimano”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s