La Falaise – G. Roman

Ce petit roman est disponible en librairie depuis le 15 avril. Un grand merci aux éditions Le Muscadier ainsi qu’à Gabriel Lucas pour l’envoi de ce titre.

Résumé: Charlotte, quinze ans, apprend que sa mère a été abusée quand elle était enfant. Au moment où son amour pour Pablo éveille son désir, elle va devoir faire face à la vague qui balaie sa famille. Elle découvrira l’abjection dont les adultes sont capables : certains savaient et n’ont rien dit. Entre rage et tendresse, Charlotte va devoir trouver son chemin.

Avec un poil plus de 100 pages, c’est un livre qui se lit très vite. Avec cette couverture, on ne s’attend pas forcément au récit qui se cache entre les pages. C’est une histoire difficile qui se livre à nous, avec le point de vue de Charlotte. Elle n’est pas directement concernée par l’affaire qui éclate dans les journaux, mais puisque sa mère est l’une des victimes, cette histoire devient la sienne.

On entre très vite dans le vif du sujet, peut-être un peu trop vite à mes yeux. Les personnages changent d’avis sur une question ou se laissent rapidement convaincre, malgré les arguments qu’ils avancent quelques phrases avant. Ceci n’est pas un manque de consistance du personnage, mais simplement dû au rythme élevé. C’est un roman qui se tourne vers un public adolescent, mais j’ai trouvé quelques passages un peu trop simplifiés malgré tout. Des pages supplémentaires pour bien cerner la psychologie de certains personnages auraient été les bienvenues. Malheureusement pour moi, je n’ai donc pas ressenti de véritable empathie face aux perso, je ne me suis pas attachée à eux et j’ai eu cette impression de rester réellement externe à l’histoire.

Malgré ça, c’est un sujet extrêmement important qui est mis en avant grâce à cette histoire. C’est presque un tabou dans notre société, surtout quand on voit les différents cas mis en lumière par les médias et les choix de la justice dans tout ça… J’ai apprécié le fait que l’autrice tente de poser les mots justes sur chaque situation et qu’elle explique ce qui ne va pas dans le choix du vocabulaire des journaux. On comprend totalement le processus de culpabilisation des victimes et la manipulation qui peut être de mise grâce à un mot spécifique dans un article, par exemple. J’ai trouvé que c’était très intéressant et on en parle vraiment peu alors que c’est pourtant essentiel. Cela ouvre les yeux aux lecteurs, qui fera peut-être plus attention à la façon dont les contextes sont présentés et amenés par la presse.

L’histoire est malheureusement très réaliste, surtout avec les choix faits pour la conclure. Je m’attendais à autre chose et je suis ‘contente’ de la voie qui a été prise ici, qui me semble plus crédible et qui montre effectivement comment le monde tourne aujourd’hui.

On n’entre pas dans les détails techniques qui pourraient faire décrocher de l’histoire, mais l’on s’attarde sur la déconstruction de plusieurs idées toutes faites. Les réactions de Charlotte sont légitimes et intéressantes, elles nous rappellent qu’un pan de l’histoire d’une personne ne peut la définir. Au final, on a plusieurs sous-thèmes qui sont abordés face au principal, ils s’imbriquent bien les uns aux autres et j’ai trouvé que l’histoire était vraiment bien menée du début à la fin et qu’il y avait un véritable travail. Une victime n’est pas seulement une victime, sa réaction lui est propre et elle reste une personne avec ses qualités et ses défauts. C’est un message intéressant qui se comprend bien.

En dehors donc du fait de ne pas forcément m’être attachée aux personnages, j’ai trouvé la plume juste et l’histoire émouvante. C’est un récit qui reste important à mes yeux et qui se lit vite, qui révolte et qui montre aussi la réalité du monde face à cela. Un roman que je vous conseille donc et qui est déjà disponible !

1 réflexion au sujet de “La Falaise – G. Roman”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s