Les noces de la renarde – F. Soulas

Je remercie Babelio et leur Masse Critique pour la découverte et l’envoi de ce roman.

Résumé : 1461, Japon. Hikari, une mystérieuse jeune femme, vit avec ses sœurs dans une forêt peuplée de petits Dieux de la province d’Izumi. Fascinée depuis toujours par les humains, elle s’intéresse de près aux villageois installés au pied de la montagne, et plus particulièrement à Jun, l’un des bûcherons. Mais le contact avec les hommes est formellement interdit par son clan…
2016, Tokyo. Depuis toujours, Mina a le pouvoir de voir et de côtoyer les yokaï, esprits et monstres du folkore japonais. Solitaire à cause de ce don qu’elle doit cacher à tous, la jeune fille ne se sent pas à sa place dans la société.
Jusqu’au jour où un esprit tente de s’introduire dans ses rêves et que Natsume, une fille de sa classe, l’entraîne dans une chasse au démon à travers la capitale…
Deux univers qui se croisent, deux destins qui s’entremêlent, entre quête d’identité et désir d’émancipation.

J’ai eu la chance de pouvoir recevoir le format publié chez Pocket, que j’ai trouvé très entraînant et très facile à lire. Le poche a une taille d’écriture qui me permet d’avancer très vite et, en général, je fais défiler les pages sans les voir. Heureusement, d’ailleurs, car cette édition propose tout de même un récit d’un peu moins de 500 pages.

Il me faisait de l’œil depuis un moment et je m’y suis plongée avec délice. J’ai aimé la plume délicate de l’autrice, malgré quelques tournures parfois étranges et des répétitions assez présentes. Le fait d’alterner entre le passé et le ‘présent’ est intéressant, surtout que cela nous permet d’en apprendre davantage sur le folklore et la culture japonaise.

J’avais quelques hypothèses concernant plusieurs éléments, sur les relations entre les personnages aussi, et je suis contente de les avoir vu se réaliser. Toutefois, je ne peux m’empêcher de penser que ces révélations étaient donc faciles à voir venir.

Ne connaissant presque rien de cette culture, j’ai été ravie de la découvrir, ainsi que les croyances et la mise en scène utilisée dans le roman. Les notes de bas de page m’ont été très utiles pour bien saisir. Pour une novice comme moi, je pense que l’histoire colle parfaitement, mais en lisant d’autres avis, il semblerait que la mythologie ne soit pas des plus travaillées/recherchées et qu’on y voit ici une forme très romancée. Là dessus, je ne peux pas juger, et je vous laisse aller consulter les différents avis, en particulier ceux des personnes qui sont issues de cette culture et qui la maîtrisent.

Pour me concentrer sur le texte en lui-même, j’ai perdu peu à peu cet allant et l’envie de continuer. Les passages étaient longs et il ne se passait pas toujours grand-chose. Le rythme étant quelque chose d’essentiel pour moi, je dois dire qu’il m’est difficile de réellement accrocher lorsque ce dernier n’est pas soutenu. Ici, on prend son temps, et c’était donc difficile d’y trouver de l’intérêt.

Les personnages ne m’ont franchement pas réellement captivé. J’imaginais sans difficulté ce qui nous attendait dans la suite du récit. J’ai cependant pris davantage de plaisir avec les passages au présent, qui me semblaient beaucoup plus entraînant que ceux au passé. Mina reste le personnage avec lequel j’ai eu le plus d’affinité au cours de ma lecture. En revanche, Natsume et Ino sont vraiment dotées de caractères difficiles à apprécier. Il en faut dans chaque roman, mais c’est vrai que je n’ai pas forcément tenté de les comprendre tant elles étaient agaçantes. C’est pourquoi j’ai été un peu surprise par les choix finaux de l’autrice.

Dans l’ensemble, c’est un roman fort sympathique mais que l’on peut facilement prédire dès le départ. Les amateurs de descriptions et de rythme lent seront sans doute comblés, ainsi que ceux souhaitant découvrir le folklore japonais. J’ai aimé cette découverte, de mon côté, mais l’intrigue manquait de pep’s et d’allant pour que j’accroche totalement.

Publicité

3 réflexions au sujet de “Les noces de la renarde – F. Soulas”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s