Fairy Nymis

Un grand merci à l’autrice pour l’envoi de son roman, déjà disponible en librairie aux éditions Rebelle.

Résumé : « L’œil humain ne perçoit que deux choses : ce qu’il sait être réel et ce en quoi il croit. » Alors que les démons et autres créatures cauchemardesques sèment le chaos dans l’ombre, les elfes maintiennent l’équilibre. Avec l’aide des fées, capables d’offrir à certains humains des dons incroyables dès le berceau, ils veillent à la sécurité des mortels depuis des siècles et repoussent les forces démoniaques toujours plus puissantes. Clemrose Forrester adore les démons… dans les films ! Mais lorsqu’elle se retrouve malgré elle entraînée au cœur d’une guerre qui semble imminente, elle doit choisir entre se cramponner à son ancienne vie ou accepter un héritage dont elle ignorait l’existence.

Je dois dire avant toute chose avoir complètement craqué pour la couverture. Et quelle surprise lorsque j’ai reçu le roman : la mise en page est aussi très jolie, très fleurie. Je suis super fan de ce style de présentation.

Le roman fait 300 pages et possède de courts chapitres, l’idéal pour mon rythme de lecture. Les longs chapitres ont tendance à me faire lire plus doucement et peuvent même carrément me bloquer. Cependant, j’ai trouvé que le rythme n’était pas super égal. J’ai mis un peu de temps à comprendre l’intrigue principale, savoir si un mystère devait être percé. Mais une fois dedans, impossible de lâcher.

Je n’ai pas spécialement adhéré aux personnages de prime abord. Clemrose n’a pas le type de caractère avec lequel j’accroche et sa vision des choses, son acceptation du fantastique, sont trop rapides à mon goût. Personne ne se pose de question et tout le monde accepte tout avec trop de facilité. Toutefois, les choses évoluent et je me suis finalement attachée à certains personnages. Sélénia, par exemple.

Il en est de même pour la relation de Clemrose avec un autre personnage, qui arrive vraiment trop vite et sans véritable préambule … mais j’avais quelques hypothèses qui se sont confirmées par la suite et je comprends donc mieux ce choix !

En fait, au cours de ma lecture, je me suis rendue compte que ce roman était tourné davantage vers un public adolescent. Le rythme tel qu’il est ainsi que le comportement des personnages … tous deux collent parfaitement pour ce public. Dix ans de moins et j’aurais dévoré ce roman sans me poser de question. Et, vu la cible, le roman possède tout ce qu’il faut. De l’action, des interrogations et un rythme relativement soutenu qui permet de ne pas s’ennuyer.

J’ai apprécié le fait de voir de nouvelles espèces ou, en tout cas, qui sont peu exploitées. Les croisements proposés sont intéressants et j’ai beaucoup aimé en apprendre davantage sur ces créatures, leur mode de vie et leur « gouvernement ». J’ai été surprise à plusieurs reprises par les révélations, qui arrivent au bon moment et qui raniment le récit à chaque fois.

D’ailleurs, je l’ai lu d’une traite. D’une part car j’étais en plein challenge littéraire avec pour but de lire le plus possible, mais je n’ai pas eu à me forcer. Le roman est intriguant et addictif. J’ai peiné légèrement au début en découvrant quelques fautes, mais le style d’écriture est très accessible, très fluide et permet donc de glisser sur les mots sans accroche.

La fin est un peu rapide et précipitée à mon goût, elle ne conclue pas toute l’histoire et m’a laissé un peu désemparée. Quelques pages supplémentaires auraient été les bienvenues pour prendre un poil plus de temps et ne pas conclure de façon aussi brutale. Cependant, avec quelques recherches, j’ai appris qu’une suite serait éventuellement possible..

L’univers qui paraît relativement simple dans ce livre est en vérité bien travaillé et pensé. Chaque élément arrive à point nommé, au bon moment. Je ressors donc plutôt satisfaite de ma lecture. J’ai lu ce roman sans difficulté, j’ai adoré la mise en page et les créatures présentées. L’intrigue, que je ne comprenais pas au départ, est en fait très subtile et bien pensée. Les personnages évoluent, leur relation aussi. Le rythme qui me semble un peu rapide colle en fait très bien avec un roman du style et pour le public cible.

Je conseille donc cette histoire à tous les amoureux du genre et à ceux qui flasheraient sur la couverture sans même prendre la peine de lire le résumé. Les adolescents seront comblés et ceux ayant peu l’habitude de la fantasy seront comblés également. Une chouette histoire qui se lit très vite et qui se montre totalement à la hauteur pour un premier roman.

1 réflexion au sujet de “Fairy Nymis”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s