1, 2, 3, nous irons au bois – P. Le Roy

Ce one-shot sort le 1er juillet chez Rageot. Vous connaissez peut-être l’auteur, Philip le Roy, qui avait également écrit « Dans la maison » chez le même éditeur. Livre que j’avais bien apprécié et qui m’avait sorti de ma panne de lecture le mois précédent. Je remercie grandement NetGalley France et Rageot pour l’envoi de ce titre !

Pourquoi Fanny s’est-elle inscrite à ce jeu sur Internet ? Ne reviens pas ! Ça avait l’air sympa, pourtant. Maintenant la voilà seule, au fond d’une forêt. Encerclée par des concurrents prêts à tout pour être le dernier. Et encore, les pires menaces ne semblent pas humaines… N’est-ce vraiment qu’un jeu ?

cover190943-medium

Voilà un peu l’idée. L’histoire se déroule sur une seule journée-nuit. En règle générale, je n’aime pas trop ce type de rythme mais pour une intrigue comme celle-ci, ça colle très bien. On a donc plusieurs participants qui sont lâchés dans une forêt et qui doivent réussir à être les derniers en lice pour gagner.

Le ton est rapidement donné. Si les premières péripéties ne font pas vraiment peur, les autres nous mettent dans l’ambiance et on se prend réellement au jeu. On finit par être captivé et je ne pouvais plus lâcher le livre. J’avais envie de connaître la suite, le fin mot de l’histoire, de savoir ce qui clochait. Certains personnages étaient parfois agaçants mais attachants à la fois. Finalement, on fait un peu partie de cette bande et c’était super cool comme sensation.

J’étais clairement à fond dans cette histoire mais je reste sur une note de 4/5. En effet, en une nuit, on arrive à nous coller une romance, à nous parler d’amour (sans forcément parler d’un coup de foudre d’ailleurs). Personnellement, je suis un peu lasse de voir des histoires de coeur à tout bout de champ, surtout quand elles sont sur un rythme trop rapide.

Je n’avais pas du tout vu la fin venir, ni les révélations qui suivaient. Si elles sont cool, j’ai été un peu gênée par certains points que je ne trouve pas forcément cohérent. Les réactions de Fanny ne collent pas tellement à ce que j’ai pu voir du personnage durant le roman. C’est un peu « trop » et ça arrive comme un cheveu sur la soupe. Autant les déclarations finales que la conclusion de l’intrigue, d’ailleurs. Mais, d’un autre côté, j’apprécie quand même la chose et c’est étrange.

L’auteur aborde des thèmes importants dans ce roman. Harcèlement, vengeance, réseaux sociaux, orientation sexuelle … Je trouve qu’ils ont été plutôt bien abordés, mais j’ai toujours un peu de mal avec le plot twist final concernant deux des personnages. Ça manque peut-être un peu de tact, mais je comprends aussi pourquoi c’est fait comme ça. Et puis, ça montre tout de même quelque chose de chouette : l’acceptation et l’ouverture d’esprit. Fanny a évolué à travers cette aventure et fait passer l’humain avant ses aprioris et son paraitre sur les réseaux sociaux. Et ça, c’est quand même plutôt cool !

En bref, je dirai que c’est un très chouette roman, qui se lit très vite, et que je vous recommande si vous voulez quelque chose de rapide et de sympa à la fois. J’ai hâte qu’il sorte pour que je puisse voir vos avis et discuter de ce petit point qui me chagrine.

Publicité

1 réflexion au sujet de “1, 2, 3, nous irons au bois – P. Le Roy”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s