Je t’ai rêvé – F. Zappia

Après une grosse déception pour Le goût amer de l’abîme je me suis plongée dans Je t’ai rêvé sans savoir qu’ils traitaient tous deux plus ou moins du même sujet. Vous le savez, c’est assez rare que je sache exactement dans quoi je m’embarque lors d’une lecture. J’ai donc été surprise en commençant ce bouquin.

51KRh+Z6MWL._SX210_.jpgIci, on croise la route de Alex, schizophrène, qui fait sa rentrée en terminale dans un nouveau lycée puisqu’elle a été virée du sien. C’est grâce à son appareil photo qu’elle tente de garder les pieds sur terre et de différencier ce qui est réel de ce qui ne l’est pas, en plus d’une petite boule de cristal magique et de sa petite soeur. Dans ce nouveau lycée, Alex va faire la rencontre de Miles et du groupe qu’il supervise au sein de l’établissement, se faisant amie avec ces derniers. S’en suit alors toute une série d’aventures pour lesquelles Alex doit apprendre à décerner le vrai du faux.

Ayant lu la VF, je dois saluer la traduction hyper fluide et limpide. Les phrases coulent seules et l’histoire se lit presque d’une traite. La plume retranscrite est agréable, pleine de joie et de lumière malgré le sujet difficile qui est abordé dans ce roman. Alex nous entraîne dans son monde sans qu’on n’éprouve de pitié pour elle. C’est une fille comme toutes les autres, qui possède simplement une particularité. C’est agréable de voir les choses ainsi, je trouve, et l’auteure a parfaitement réussi ce défi.

Au fil des pages, les choses nous perdent parfois et c’est à notre tour de devoir différencier le vrai du faux. Une chasse aux indices et des aventures qui valent vraiment le coup d’être lues. Les personnages sont développés, qu’ils soient secondaires ou principaux et on s’attache très vite et très facilement à eux. Ils sont vraiment singuliers. Ce ne sont pas des héros avec des super-pouvoirs, mais ils sont bien plus humains que la grande majorité des ado qu’on croise dans ces bouquins-là. Je me suis énormément prise d’affection tantôt pour Alex, tantôt pour Miles. J’ai vraiment aimé lire leur histoire.

Des petites anecdotes se trouvent ici et là, mais également de la culture G et beaucoup d’humour qui allège les tensions qu’on peut parfois éprouver durant la lecture. J’ai trouvé de plus que le sujet était bien amené et, si on peut chipoter sur une ou deux maladresses, elles sont vite pardonnées tant le récit est riche et porte un beau message.

Je n’ai pas rencontré de passages qui languissaient ou de longues et pénibles descriptions. L’auteure va à l’essentiel sans oublier de nous décrire tout ce qui est utile pour mieux cerner la situation ou le personnage en question. A chaque chapitre, on peut être certain d’être surpris par quelque chose. Je vous le dis, chaque personnage apporte quelque chose à l’histoire et on ne s’ennuie jamais. J’ai dévoré ce livre en quelques heures, ce qui m’a bien changé de ma dernière lecture. Je ne peux donc que vous conseiller totalement cette lecture et ce, malgré une possible crainte du sujet.

Il me tarde donc de lire Eliza et ses monstres que l’on m’a beaucoup conseillé. Je ne sais pas si l’auteure a écrit d’autres histoires, mais je vais en tout cas suivre ses parutions de près !

4 réflexions au sujet de “Je t’ai rêvé – F. Zappia”

  1. J’ai lu Eliza et ses monstres de la même autrice, c’était une superbe découverte et une très belle lecture ! Celui-ci me tente énormément aussi et ta chronique ne fait que renforcer mon envie ! La couverture est vraiment sublimissime !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s