Riverdale, the day before – M. Ostow

4199jdiKP1L._SX312_BO1,204,203,200_.jpgCe livre m’a été vendu comme un complément indispensable à la série TV du même nom. J’ai attendu la sortie avec grande impatience et me suis dépêchée d’aller acheter le bouquin une fois en librairie. De petite taille (moins de 300 pages), il se lit très vite. On alterne entre les points de vue de Jughead, Betty, Archie et Veronica. Quelques conversations sms, des mails et des affiches font coupure entre les différents chapitres.

Je pensais réellement que des informations complémentaires nous attendaient. Des révélations qui feraient sens, qui apporteraient un peu à ceux qui auraient lu le bouquin. Absolument pas. Tout le livre se concentre sur la banalité affligeante des protagonistes avant la saison 1. Quelques incohérences m’ont sauté aux yeux (comme des changements de lieux dans les PDV de Veronica, des échanges de messages entre des personnages qui ne se côtoient pas vraiment, Jughead qui est au courant de certaines choses qu’il n’apprend que dans la S02 etc…) et m’ont plutôt dérangé.

268x0w.jpgL’épilogue nous livre l’envie de regarder la série … mais au final ne nous apprend rien puisque, je suppose, les lecteurs de ce roman sont des spectateurs avant tout. Le style utilisé est assez restreint, il ne colle pas du tout à la façon dont s’exprime les personnages dans la série (en particulier Jughead, qui a toujours un ton plus soutenu et surtout plus mystérieux). Il est plat et s’adresse davantage à de jeunes adolescents qu’à du Young Adult.

Dn-sy4rUcAAiBjC.jpgL’histoire comptée n’est pas du tout passionnante. Le seul truc intéressant se passe du côté de Veronica parce qu’elle arrive à Riverdale dans la saison 1, contrairement aux autres personnages qui y ont toujours été. Mais globalement, rien qu’on ne sache déjà puisqu’elle nous a déjà tout livré au fil des saisons.

Au final c’est une grosse déception pour moi. J’attendais réellement quelque chose de cette sorte de préquel … J’espère qu’il n’en sera pas de même avec celui concernant Stranger Things, qui sort le mois prochain chez Lumen. Je croise les doigts !

4 réflexions au sujet de “Riverdale, the day before – M. Ostow”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s