La vie rêvée de Noah Oakman – D. Arnold

Hello hello ! S’il y a bien un livre pour lequel je suis incapable de faire moi-même un résumé, c’est celui-ci. Je vous poste donc le résumé que j’ai récupéré sur la Fnac.

Sportif sans illusions et fan de David Bowie, Noah est un ado comme tant d’autres, qui adore ses deux meilleurs potes, mais cultive des fascinations étranges et obsessionnelles. Après une soirée très arrosée et un épisode d’hypnose, Noah se réveille dans un monde légèrement parallèle. Pour comprendre ce qui lui arrive, il va s’attacher à ce qui n’a pas changé…

La-vie-revee-de-Noah-Oakman

Clairement, je ne savais pas trop à quoi m’attendre. Je pensais à un voyage à l’époque de Bowie, à la limite, mais je n’avais aucune idée précise de ce que contenait ce livre. La couverture me donnait très envie, je la trouve jolie et colorée … Malheureusement, cette lecture ne l’a pas fait avec moi.

Pour résumer le truc, je n’ai rien compris. Je n’ai pas l’impression de ressortir de là avec une idée claire, bien au contraire. Je trouve que c’est flou. Je suis totalement perdue. Je ne suis même pas capable de vous dire exactement de quoi ça parle.

Les chapitres ne se suivent pas forcément. Le personnage nous parle d’un évènement, puis de ses pensées, il part ensuite sur une anecdote … C’est totalement décousu et on ne sait pas dans quelle direction veut nous mener l’auteur. On a environ 100 chapitres pour 400 pages, ce qui n’est pas tellement mon style favori. J’aime les fils suivis, les chapitres concis, qui se suivent. Genre 20-30 chapitres, relativement épais, avec une vraie action dedans. Du coup, cette façon de faire n’était pas vraiment pour moi non plus.

Noah est un personnage un peu atypique, je dois bien le dire, et je n’ai pas trop accroché avec lui. Je n’étais pas dans l’histoire, mais bien à côté, en dehors. Je n’ai pas trouvé l’intrigue générale, ni de dénouement. En fait, je n’ai même pas l’impression qu’on nous propose une chute ici. Tous les codes romanesques que je peux connaitre sont introuvables ici.

Il y a beaucoup d’anecdotes et de références dans ce livre, sur des choses que je ne connais pas. La plupart du temps, ça me perdait, et je ne trouvais plus le fil conducteur. Les personnages secondaires sont assez présents, mais ils m’ont également semblé distant à la fois. Un constat étrange, car je n’ai pas l’impression de les connaître ni même qu’ils soient totalement réels. C’est … bizarre.

Malgré tout, la plume est assez agréable et permet une lecture rapide … mais je me suis quand même perdue beaucoup trop de fois. Je ne sais pas à partir de quand j’ai vraiment décroché, mais je ne pense pas avoir compris quoi que ce soit. Les idées et les évènements sont-ils réels ? Que se passe-t-il vraiment ? Je n’en sais rien.

Déçue, du coup, par cette lecture. Je ne sais pas ce que j’en attendais, mais j’imaginais sans doute autre chose. J’ai voulu sortir un peu de ce que je lis habituellement et malheureusement, ça ne l’a pas fait avec moi. Je pense malgré tout qu’un fin connaisseur ou qu’un lecteur avec une vision un peu plus abstraite seront davantage comblés.

Ce livre est sorti le 5 février et je serais curieuse de connaître vos avis si vous l’avez lu. Si vous avez des explications à me donner également aha !

Merci à Page Turner pour l’envoi ! 

1 réflexion au sujet de “La vie rêvée de Noah Oakman – D. Arnold”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s