Seul un monstre – V. Len

Dispo depuis le 08 septembre en librairie !

Résumé : Pour Joan Chang-Hunt, les vacances s’annoncent idylliques. Elle est bien décidée à savourer tranquillement son séjour dans la famille un peu farfelue de sa mère, à Londres. Elle adore son petit boulot au manoir de Holland House, où elle se rapproche peu à peu d’un autre passionné d’histoire, Nick. Mais rien de tout cela n’est en fait un hasard : quand, une nuit, un terrible drame se produit, l’été de la jeune fille vire au cauchemar. Les Hunt ne sont pas simplement de grands excentriques, ce sont des créatures dotées de pouvoirs cachés aussi fascinants que terrifiants – l’un des douze clans qui règnent en secret sur la capitale. Le tueur de monstres des contes de son enfance n’est pas qu’un mythe, il existe bel et bien, et ne reculera devant rien pour abattre ceux qu’elle aime. Pire encore : c’est Nick, le garçon auquel elle a commencé à s’attacher. Pour sauver les siens d’une mort certaine, Joan va donc devoir s’allier avec l’héritier d’un clan ennemi, Aaron Oliver. Mais surtout, il va lui falloir accepter sa véritable nature.

Ce roman me faisait de l’oeil depuis sa sortie VO et je suis donc trop contente d’avoir pu le découvrir en français. J’avais vu quelques retours négatifs en VO et j’étais donc un peu stressée de le lire, ayant peur de ne pas accrocher. Je vous rassure : ce n’est pas le cas. Au contraire, j’ai adoré ce que j’ai lu.

Joan est un personnage très attachant, malgré un caractère obstiné qui lui fait parfois défaut. Au début par exemple, elle passe un peu pour la relou de service qui ne veut pas entendre raison, mais elle passe aussi pour une fille un peu stupide car elle ne sait rien de tous les secrets que sa famille lui a cachés. Aaron, Ruth et Tom, ses compagnons de voyage, sont eux aussi très attachants et j’ai aimé faire un bout de chemin avec eux. Je comprends d’ailleurs les motivations de Joan et je comprends donc la fin, mais j’espère les voir de nouveau dans le second tome.

A l’origine, ce devait être un tome unique avant que ça ne soit finalement transformé en trilogie. Vous avez donc ici une véritable conclusion, même s’il manque de nombreuses réponses et qui seront sans doute développées dans les prochains volumes.

La traduction est très bien, on se prend au jeu immédiatement. Je ne voyais pas du tout les pages défiler et je n’ai pas ressenti de temps mort. Je me suis laissée transporter dans cet univers où le voyage dans le temps est le propre des Monstres. Ces derniers sont ensuite divisées en Familles. Chaque famille a un don différent, une capacité et une façon de vivre qui les distingue des autres.

Je ne vous dis rien de plus concernant l’intrigue ou les personnages, le résumé vous en dévoile déjà suffisamment et je pense que ce livre est une aventure à découvrir par vous-mêmes. Il est disponible depuis hier en librairie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s