La loi du sanctuaire – E. Bouchet

Paru le 24 février dernier, ce roman est un one-shot de fantasy.
Un grand merci aux éditions Gulf Stream pour l’envoi.

Résumé : Être initiée au Sanctuaire de Sarano est un privilège, Élyne le sait. Pourtant, quand elle se rend compte que ses proches la trahissent afin d’exploiter ses dons d’oracle pour le compte du Sanctuaire, la jeune femme n’hésite pas à fuir à l’aide de dragons. Sur ordre de son roi, le lieutenant Darel est en mission : obtenir une prophétie à Sarano afin d’anticiper l’issue d’une manoeuvre militaire. La route du lieutenant croise celle d’Élyne, en cavale et transie de froid. Au mépris des conséquences, Darel prend la décision de cacher l’oracle au sein de sa troupe et de l’aider dans son enquête. Mais les manigances du Sanctuaire dépassent de loin tout ce qu’imaginent les deux jeunes gens. La vérité est en mesure de bouleverser le cours de la guerre des royaumes… S’ils parviennent à exposer des preuves avant d’y laisser leur vie.

Un petit bloc de 400 pages qui pourtant se lit extrêmement vite. Je l’ai lu en une journée et l’écriture n’est pourtant pas si grosse. Le roman est prenant, l’écriture de l’autrice nous transporte rapidement.

L’intrigue principale laisse rapidement apercevoir son évolution. On se doute de la façon dont les choses vont évoluer et comment tout cela va se terminer. C’est un schéma assez classique mais sur lequel on ne peut pas jeter la pierre, puisque 9 romans sur 10 sont ainsi construits. De plus, c’est quelque chose qui fonctionne et qui n’a plus de preuves à faire.

Sans entrer dans des détails alourdissants, l’autrice nous livre un récit complet, qui se suffit amplement à lui-même. Ce tome unique n’a pas besoin de plus. On a les réponses à nos questions, le développement de l’univers et des personnages. Ces derniers sont d’ailleurs attachants. On ne s’attarde pas forcément sur leur passé, sur leur caractère, ni même sur leurs émotions, mais ils permettent de faire vivre l’histoire et d’avancer. J’aurais peut-être aimer un peu plus de psychologie, afin de me sentir plus proche d’eux encore.

L’usage de la magie et les touches de fantasy font partie intégrante du récit. C’est bien amené, logique. Certes, quelques détails là encore auraient pu me plaire, notamment sur le fonctionnement de la magie ou la technicité de certaines petites choses, mais cela pourrait casser le côté fantasy de l’histoire. Aussi, c’est bien tel quel, surtout pour un roman Young Adult.

Je suis donc satisfaite de ma découverte et de ma lecture. Je ne suis pas une lectrice très difficile dans ce genre, mais après plusieurs lectures de mondes fantasy ultra développés, on pourrait rapidement tomber dans le comparatif. Toutefois, j’apprécie encore les lectures rapides et sans prise de tête, qui ne demandent pas de retenir le moindre petit détail pour tout bien saisir. Un bol d’air frais, ça fait aussi du bien. C’est pourquoi c’est un roman que je vous conseille si vous aimez la fantasy légère et complotiste.

4 réflexions au sujet de “La loi du sanctuaire – E. Bouchet”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s