Vous retiendrez mon nom – F. Abadie

Ce roman est un one shot publié chez Syros. Il sort aujourd’hui en librairie. Un grand merci à la ME pour la découverte.

Résumé : Un matin, entre deux voitures, Karim découvre le corps sans vie de Zineb, couverte de bleus et pieds nus. Zineb, pourtant, était une fille sans histoires. Deux jours plus tard, Sublime, un ami de Karim, disparaît en lui laissant un mot d’adieu et un souvenir encombrant : l’un des escarpins que Zineb portait le soir de sa mort. Sublime a-t-il quelque chose à voir avec le meurtre ? Et quel est le secret que les copines de Zineb semblent vouloir taire à tout prix ? Pour comprendre, Karim va mener sa propre enquête et, peu à peu, ouvrir les yeux sur le monde qui l’entoure.

Au tout début de ma lecture, j’ai été un peu surprise par le langage des personnages. C’est très urbain, très argotique, autant dans les dialogues que dans les pensées internes de notre narrateur. Un langage qui se développe dans le rap français et qui s’incorpore peu à peu dans le style moderne, dans les conversations des ado. Et il faut suivre, car certains termes sont assez récents et le sens n’est pas toujours très évident.

De plus, il faut un petit moment pour que l’histoire prenne vie et que l’on soit captivé par son avancement. Certes la découverte du corps de Zined arrive très tôt, mais il faut un moment pour se sentir concerné par le sort des personnages et pour imbriquer les choses. Qui peut-on soupçonner, qui semble clean ? Ce sont des questions qu’on se pose un peu sur le tard et c’est ce petit piquant qui m’a manqué au commencement.

Néanmoins, une fois dans le truc, je n’ai pas pu lâcher le livre jusqu’à la fin. Je l’ai lu en quelques heures. J’ai commencé à apprécier les personnages et à m’y intéresser, m’y attacher. Je voulais réellement savoir qui avait fait le coup et comment tout le monde allait avancer suite aux révélations. Ces dernières arrivent en douceur, à des moments opportuns. Je ne me suis pas ennuyée et je n’ai pas trouvé les explications what the fxck ni trop rapides.

La fin me plait, mais elle est quand même ouverte et j’ai été agacée sur le coup. Je suis une flemmarde, j’aime savoir comment tout se termine, autant dans les enquêtes que pour les personnages. Ici, c’est au lecteur de faire certains choix. C’est un peu perturbant pour un thriller/type enquête, mais cela ne m’a pas tant déplu que je l’imaginais.

Le rythme n’est pas croissant et on n’a pas la boule au ventre de savoir comment ça va se terminer pour les personnages impliqués, comme c’est parfois le cas avec les thrillers où la pression finit par monter. Ici, on reste calme, on prend son temps. C’est plutôt réaliste, en fin de compte et ça change. De plus, l’histoire se passe en France, dans un quartier de cité, avec les clichés qui vont avec et sans doute certaines réalités. Il y a des réflexions intéressantes qui sont amenées au cours du récit, ce n’est pas seulement une enquête, mais aussi un moyen de donner de l’espoir et des pistes à suivre, des aides, des conseils, pour des lecteurs adolescents qui se sentiraient dans le flou ou qui se reconnaîtraient dans les personnages. Je pense qu’il est facile de s’identifier à eux.

En quelques mots, je dirais que c’est un thriller intéressant, qui possède de bonnes qualités. Il est peut-être un peu lent au départ mais les personnages sont attachants. La fin ne conviendra pas à tous les lecteurs mais de mon côté elle ne m’a pas dérangé.

1 réflexion au sujet de “Vous retiendrez mon nom – F. Abadie”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s