A(ni)mal – C. Alix

Ce roman sort le 03 février chez Slalom. C’est le premier livre en YA de l’autrice, qui écrit déjà du jeunesse et que vous pouvez déjà retrouver en librairie. Ce roman aborde des thèmes forts et difficiles. Les TW sont à retrouver juste ici en surlignant…. TW: viol non décrit, meurtre, famine, violence physique, violence verbale, deuil, mort. jusque là.

Résumé : Je suis un homme.
«  Tu ne dis pas d’où tu viens, tu ne dis pas ton nom, tu oublies ton pays, compris ? Tu m’oublies. Et tous les autres que tu connais, que tu as connus, tous, tu les oublies aussi. Et qui tu es, tu l’oublies. À partir de maintenant, tu n’es personne, tu n’es de nulle part. À toi de redevenir quelqu’un, c’est possible. C’est possible, tu m’entends ? À ton âge, tout est possible. « 
Avoir 15 ans dans un pays en guerre, être forcé de devenir un homme, se retrouver projeté sur les chemins de la clandestinité, effleurer les limites de l’humanité, apprendre à survivre, s’effacer, oublier…
Puis
Vivre – à nouveau
Ressentir – encore
Faire confiance – petit à petit
Garder espoir – toujours
Le parcours d’un migrant, des difficultés indicibles de son voyage jusqu’à la résilience.


J’ai lu ce roman un mercredi après-midi et je ne l’ai pas lâché avant de l’avoir terminé. C’était impossible pour moi de le quitter avant de lire les dernières lignes. Qu’on se le dise, cette histoire m’a plusieurs fois tiré les larmes aux yeux.

La plume de l’autrice est incroyable. Elle sait nous transporter et faire vivre ses personnages en leur donnant une telle humanité qu’on pourrait presque les voir à côté de nous en levant les yeux du livre. Je suis passée par des tas d’émotions et j’en ressors grandie, avec un cœur presque nouveau. L’histoire qui est contée ici n’a rien de fantastique ou d’enviable. C’est le quotidien que vivent des milliers de personnes, chaque jour. Un quotidien que l’on veut effacer, dont on ne veut pas parler.

Le récit du voyage qu’entreprend notre personnage est criblant de vérité et pour rien au monde on ne voudrait prendre sa place. On a déjà lu des épreuves comme celles-ci dans de nombreux livres, mais jamais avec un contexte comme celui qui est dépeint ici et qui est bel et bien réel.

Ce roman n’est pas anodin et on ne peut pas rester de marbre en le lisant. Je suis sensible, mais peu lorsque je lis. Cette fois, pourtant, on ne peut rester insensible et le refermer en se disant qu’on a passé un bon moment. Cette histoire fait réfléchir et pousse à se questionner, à se demander comment faire, comment aider. C’est une leçon de vie à laquelle il me parait important de se confronter.

La plume de l’autrice est totalement adaptée à un public ado, mais elle saura également toucher les lecteurs plus âgés. C’est pourquoi elle peut vraiment plaire à un large public et j’espère qu’elle saura trouver sa place dans de nombreuses bibliothèques.

9 réflexions au sujet de “A(ni)mal – C. Alix”

    1. Il n’est pas encore sorti et l’éditeur vient tout juste de l’annoncer, c’est sans doute pour cela que tu ne le connais pas 🙂
      De mon côté, qu’importe le navigateur que j’utilise, que ce soit sur PC/Mac ou téléphone, les couleurs fonctionnent telles que je les ai mises au départ 😉

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s