La Maison au milieu de la Mer céruléenne – TJ Klune

Un one-shot merveilleux déjà disponible en librairie, toujours au format broché ou relié. Avec, en prime, une couverture française exclusive trop trop jolie. Un immense merci aux éditions De Saxus pour l’envoi et la découverte.

Résumé : Une île magique. Une mission dangereuse. Un secret brûlant. 
Linus Baker mène une vie tranquille et solitaire. À quarante ans, il vit dans une petite maison avec un chat caractériel et ses vieux disques. En tant qu’agent du Ministère de la Jeunesse Magique, il doit s’assurer du bien-être des enfants dans les orphelinats supervisés par le gouvernement. 
Mais lorsqu’il est convoqué de manière inattendue par les Cadres Extrêmement Supérieurs, il se voit confier une mission curieuse et hautement secrète : se rendre sur l’île de Marsyas dans un foyer où résident six dangereux pensionnaires. 
Obligé de mettre ses craintes de côté afin de rédiger un rapport objectif sur l’établissement, Linus va vite comprendre que les enfants ne sont pas le seul secret que renferme l’île. Il devra également réussir à cerner le charmant et énigmatique directeur des lieux, Arthur Parnassus, qui fera tout pour défendre ses protégés. 
À mesure qu’il découvre d’incroyables secrets et qu’il se rapproche d’Arthur, Linus va se retrouver confronté au plus difficile des choix : faire son devoir ou écouter son cœur.

Que dire de ce roman ? Tout simplement qu’on ne peut pas deviner ce qu’il renferme avant de s’être plongé entre ses pages. Le cadre paraît peut-être classique. Des enfants dont la nature est magique, qui doivent suivre des protocolaires ministériels. Une dystopie fantasy, en somme, de laquelle je n’imaginais pas grand-chose. Puis.. boum. Explosion.

Ce livre est un immense coup de cœur. Mon plus gros de l’année 2021 à ce stade et dans le top 3 de mes favoris de tous les temps. Parce que l’histoire va bien au-delà des mots et de l’univers qui nous est proposé. TJ Klune nous propose quelque chose d’inexplicable. Je suis bien incapable de pouvoir réellement vous faire part de mon ressenti, mais je vais essayer.

J’ai totalement ressenti le parallèle entre cet univers et le nôtre, le combat qui y est mené et les valeurs qui veulent être transmises ici. Tolérance, ouverture d’esprit, amour, paix, joie, bonheur, famille, acceptation… On prône ici le fait que quiconque puisse avoir sa place dans le monde et doive être accepté tel qu’il est, qu’importe ses origines, qu’importe sa « nature ». Le bien et le mal ne peuvent définir à eux-seuls une personne, car il existe des nuances entre ces deux qui doivent être prises en compte. Tout le monde a le droit à une famille, à des amis, à un foyer. C’est magnifiquement dit tout au long de l’histoire. C’est une ode à l’amour … en fait ce livre est d’un tel positif, pourtant basé sur tant de tristesse … Je pense qu’on ne peut pas tout saisir sans le lire.

La plume de TJ Klune est incroyable, parce qu’elle est vivante, entraînante, très imaginée. Elle nous transporte sur cette île et dans le quotidien de Linus avec délice. TJ Klune offre une réelle personnalité à chacun de ses personnages, et on les aime tellement, mais tellement, qu’il est difficile de les quitter en refermant le livre. On voudrait déjà le relire à nouveau. On ressent chaque décor comme si l’on s’y trouvait et on veut absolument pouvoir se fondre entre les pages et poser réellement ses pieds sur l’herbe verdoyante du cadre.

Comme je le disais plus haut, les personnages ont tous une particularité, un trait de personnalité qui ressort davantage, mais ils ne sont pas que ça. Ils sont bien plus, parce qu’ils ont tous quelque chose à apporter, qu’ils sont tous uniques et pourtant si attachants ! De plus, le personnage principal, celui qui va nous guider dans cette aventure, Linus, est un personnage adulte de quarante ans. Et ça change des personnages ado que l’on côtoie habituellement. Je n’aurais jamais pensé pouvoir m’attacher autant à un perso si différent, tout simplement parce que les perso adultes que j’ai croisé jusque là manquaient de profondeur, de mise en avant. Ils étaient froids, cadrés. Ils n’étaient pas Linus, ni Arthur, ni Zoé, qui sont pétillants de couleur.

Ce livre est une expérience à vivre et à dévorer. La couverture est d’autant plus belle quand on finit par entrer dans l’histoire, ce qui se fait d’ailleurs rapidement. Le cadre se met en place dans les premières pages, mais on est envouté directement, ce qui fait que je n’ai trouvé aucun passage trop long ou trop lent. J’ai ressenti moult émotions durant ma lecture, mais l’ennui n’en fait pas partie. C’est une véritable pépite et je suis tellement heureuse d’avoir pu la découvrir. En français, qui plus est, car je serais sans doute passer à côté si le roman n’avait pas été traduit.

Bref, je n’ai qu’une chose à dire : faites-lui une place au sein de votre bibliothèque !

9 réflexions au sujet de “La Maison au milieu de la Mer céruléenne – TJ Klune”

    1. Je t’avoue n’avoir vu aucun avis négatif non plus. C’est très difficile de se faire une idée de ce livre avant de l’avoir lu, aussi je n’avais pas du tout d’attentes spécifiques en commençant ma lecture… J’espère donc que ça sera totalement (voire même au-dessus) de tes espérances 😀

      Aimé par 1 personne

  1. Énormément d’avis plus que positifs pour cette parution De Saxus que j’ai sauté pour le bien de mon porte-monnaie.. Je remets de plus en plus en cause cette décision. Je sauterai sûrement le pas un mois avec peu de sorti, en espérant que la version relié – je n’aime pas vraiment la couverture de la jaquette/version brochée – soit encore dispo !

    Aimé par 1 personne

    1. Je pense que la version reliée sera encore disponible, sur internet en tout cas, pas forcément directement dans une librairie physique. J’avoue qu’elle est plus « froide » et graphique (moins douce) que l’originale mais je l’aime beaucoup de mon côté car elle a toutes les références du roman dessus héhé ! J’espère vraiment que le livre te plaira autant qu’à moi lorsque tu le liras !

      Aimé par 1 personne

    1. Oh c’est dommage… De mon côté c’est l’inverse, seuls 2 livres sur l’intégralité des dernières parutions (2020-2021) n’ont pas réussi à me plaire ahaha. Mais celui-ci est vraiment à part, très exceptionnel !

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s