La Cité de Laiton – S.A. Chakraborty

Le 29 avril dernier est sorti ce premier volume de la saga de S.A. Chakraborty chez De Saxus, que je remercie grandement pour l’envoi.

Résumé: Dans les rues du Caire du XVIIIe siècle, Nahri est une jeune escroc aux talents inégalés : lecture de la main, exorcismes et un mystérieux don de guérison ; elle a fait des nobles ottomans sa cible principale dans le but de survivre. Un jour, pendant l’un de ses «  coups  », elle invoque accidentellement Dara, un mystérieux guerrier djinn, et elle va comprendre trop tard que même les stratagèmes les plus intelligents peuvent avoir des conséquences mortelles.
Forcés de fuir Le Caire, Dara et Nahri voyagent ensemble à travers des sables chauds et balayés par le vent, grouillants de créatures de feu et de rivières où dorment les mythiques Marids. Des ruines de métropoles humaines autrefois magnifiques aux montagnes où les oiseaux de proie ne sont pas ce qu’ils semblent, leur périple a pour destination Daevabad, la légendaire Cité de Laiton.

Ce roman est un vrai pavé de plus de 600 pages, mais je vous assure qu’il est très difficile de faire des pauses durant sa lecture. Le début est un poil introductif, juste ce qu’il faut pour poser le contexte sans trop en dire. Il faut peut-être une centaine de pages avant que la magie n’opère et qu’on commence doucement à se familiariser avec l’univers.

En effet, je n’avais pour ma part aucune connaissance des créatures qui sont mises en avant ici. Les termes m’étaient inconnus et certains semblaient très proches au niveau de leur écriture, ce qui me valait quelques fois de brèves difficultés. Par chance, le glossaire qui se trouve à la fin du roman est une véritable bénédiction. L’histoire prend place en Égypte et j’ai adoré en découvrir davantage sur ce pays ainsi que sur les mythes utilisés dans le roman, de même que les différents dialectes qui sont utilisés et dont je ne connaissais presque rien. Ce fut une véritable découverte, du début à la fin.

Je me suis rapidement sentie très proche des personnages. J’ai immédiatement senti mes affinités s’installer et je me suis méfiée d’autres visages récurrents dans le roman. En effet, nombreux sont les personnages à avoir une place importante dans l’intrigue. Pour certains, on découvre bien tard ce qu’ils font et qui ils sont réellement. Jusqu’à la dernière phrase, l’autrice sait maintenir le suspens et surtout comment nous surprendre.

La religion musulmane côtoie les mythes des djinns, l’installation des humains dans ce monde magique ainsi que leur place. C’est un cadre qui m’a permis de mieux saisir certains points, mais c’est surtout un cadre pour se situer, car le monde magique se situe un peu à part. Je ne peux rien vous dire à ce sujet, si ce n’est qu’on s’y croirait totalement. La magie est omniprésente mais les créatures vivent comme les hommes et leurs croyances ne différent pas nécessairement. J’ai été complètement immergée, moi qui n’y connaissais rien, et j’en ressors absolument enchantée, impatiente de lire la suite.

Cet univers fantasy possède tous les codes du succès. Des complots, des légendes, des secrets, des alliances… La politique se mêle à la magie, les combats s’installent plus ou moins ouvertement.. Tout en gardant un cadre très réaliste, que ce soit grâce aux descriptions ou à la façon dont les mythes prennent vie.

Bref, ce premier tome est un grand succès à mes yeux, l’une de mes meilleures lectures de l’année jusqu’à présent. Je ne pensais réellement pas être autant à fond dans ma lecture, tout simplement car je n’avais lu aucun avis sur ce roman pour garder réellement la surprise. J’ai adoré ce que j’ai appris, les messages importants qui se cachent en fond du texte, l’intrigue principale ainsi que les secondaires, les personnages tous autant qu’ils sont et surtout, surtout, la suite que promet la fin. Il me tarde déjà de tenir entre mes mains le prochain tome !

5 réflexions au sujet de “La Cité de Laiton – S.A. Chakraborty”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s