Frère Wulf – J. Delaney

Ce roman est sorti le 05 mai en librairie. Un grand merci à Page Turner pour l’envoi !

Résumé : Frère Wulf, un jeune moine, doit espionner Johnson, un épouvanteur aux pratiques douteuses. Se faisant passer pour un scribe, Frère Wulf étudie le quotidien de son nouveau maître. Mais un jour, Johnson disparaît. Très inquiet, Wulf décide de chercher de l’aide.
C’est donc au milieu de la nuit qu’il frappe à la porte d’une étrange maison, dont le propriétaire n’est autre que Tom Ward. Ensemble, les deux hommes partent affronter une puissante créature de l’obscur… Mais le chemin est long, et les dangers, nombreux.

Quand j’étais plus jeune, j’ai clairement dévoré la saga l’Epouvanteur, même si je dois vous avouer avoir perdu le compte en chemin tant il y avait de tomes. Je crois que j’en ai lu 10 et que j’ai acheté le tome 12 sans jamais trouver le 11, ce qui a fait que je n’ai jamais continué. Cependant, croyez-moi, je vais zieuter les tomes manquants et je vais terminer cette saga (mais je crois qu’il y a 16 tomes mdr).

Bref, ici, Joseph Delaney reprend complètement les codes de sa saga d’origine, en « génération suivante ». Tom Ward est devenu l’épouvanteur et n’est plus apprenti. On suit cependant Wulf, un jeune moine, qui est employé par l’épouvanteur Johnson en tant que secrétaire. Au départ, je n’appréciais vraiment pas Johnson, et je ne suis pas encore bien certaine de mes sentiments vis à vis de ce personnage. Wulf, quant à lui, évolue tout au long du roman. Son courage et sa fidélité se manifestent, et on garde un grand mystère autour de lui. Il me tarde de le retrouver dans les tomes suivants pour en apprendre davantage à son sujet. J’étais ravie de retrouver Tom et Alice, du clin d’œil à Gregory et Grimalkin.

Alors, bien sûr, si nous n’avez pas lu la première saga.. Je pense que vous risquez d’être un peu perdu, surtout au niveau des liens entre chaque personnage et de l’univers. En effet, on parle des différents types de sorcières, mais c’est vu assez rapidement malgré quelques rapides explications, et il en est de même concernant le rôle des épouvanteurs etc.. En fait, l’univers est si vaste, si dense, qu’on ne peut que résumer le gros du gros dans ce premier tome. J’imagine toutefois qu’on peut apprécier le roman en commençant par ce tome-ci, mais il vous spoile tout de même une belle partie de la saga d’origine. Mon conseil serait donc de lire en premier lieu l’Epouvanteur, puis de vous attaquer à Frère Wulf.

Dans tous les cas, Frère Wulf est un très bon roman. On retrouve les codes de Delaney, sa plume bien particulière et cet univers intemporel dont je ne peux pas me lasser. Le rythme est soutenu dès le départ, c’est à dire qu’on a de l’action, du suspens et de l’attachement pour les personnages. Impossible donc de laisser le roman de côté. Je l’ai pour ma part dévorer en deux ou trois heures. Ce premier tome est assez court et propose énormément de promesses quant à la suite.

C’est un univers de medieval fantasy, avec l’église qui se dresse contre les sorcières et contre les épouvanteurs, avec des voyages à pied à travers les comtés, des dizaines de créatures différentes. D’ailleurs, pour celles-ci, l’auteur a proposé un Bestiaire qui regroupe tout le monde avec des explications. Si vous souhaitez commencer directement par Frère Wulf, il serait peut-être intéressant de prendre le bestiaire à côté de vous pour lire les explications sur les créatures qui sont rencontrées ici.

Pour moi, cette nouvelle saga commence franchement bien et je suis vraiment trop heureuse de me replonger dans cet univers qui m’a vraiment marqué car je n’avais pas oublié grand-chose de l’univers de base. J’ai très très envie de faire une relecture, d’ailleurs. C’est donc une totale réussite et il me tarde déjà de lire la suite !

1 réflexion au sujet de “Frère Wulf – J. Delaney”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s