Passé minuit – E. Cosso

Ce roman au tome unique sortira en librairie le 07 avril, soit la semaine prochaine, aux éditions Sarbacane (que je remercie fortement pour l’envoi).

Résumé : Ève en est sûre : ce 31 décembre ne ressemblera à aucun autre. Elle retrouve ses amis du lycée pour un réveillon extraordinaire, qui aura lieu sur un îlot coupé du monde dès la tombée du soir par la marée. La fête promet d’être mémorable ! Elle l’a été, marquant le début d’un long cauchemar pour Ève…

Suis-je agréablement surprise ou non ? Telle est la question. Je n’ai pas rédigé mon avis à chaud comme je le fais habituellement, car j’avais besoin de réfléchir. Je ne sais pas du tout quoi penser de la fin de ce roman et ça me chiffonne.

C’est une histoire qui se lit très vite, de moins de 300 pages, sous le point de vue de Eve qui ne se rappelle plus de rien passé minuit du 31 décembre – 1er janvier. Une perte de mémoire qui, on se doute, résulte sans doute d’un stress post-traumatique. Qu’a-t-il donc pu se passer ? C’est la question que l’on pose tout au long du roman.

Le roman est bien découpé, il nous permet de faire la liaison entre le passé et le présent, pour mieux comprendre les liens entre chaque personnage et les scènes. On a bien quelques indices qui nous mettent la puce à l’oreille, et j’avais d’ailleurs tiqué dessus car c’est un sujet qui me tient à cœur. Seulement, je ne pensais pas que ça amènerait à cette fin.

J’en reste encore assez perturbée car, finalement, il reste une question en suspens (même si en vérité je pense que la majorité des lecteurs ne se la poseraient pas). Et en fait, ça me pose un souci car j’ai l’impression que ça véhicule un cliché et je trouve la réaction des parents assez étrange. C’est très difficile de vous en parler comme ça sans rien dire et je sais que vous ne comprenez rien à ce que je vous dis. Seulement, je ne veux pas vous spoiler, car je me doute vraiment que ce n’est pas quelque chose qui traverse habituellement l’esprit des gens. Seulement, quand on est vétérinaire, c’est sur les animaux qu’on s’arrête en priorité mdr. Voilà, c’est le seul indice que je donne (oupsi).

Bref, du coup, je ne sais pas quoi en penser. Si je rationalise, je me dis que c’est un livre pour les jeunes et qu’a priori c’est pas quelque chose à laquelle j’aurais pensé si je n’avais pas été dans le secteur médical animalier. Bref. En dehors de cette question qui me turlupine personnellement, j’ai adoré le reste du roman. Il se lit super super vite, on ne voit pas les pages défiler et le découpage est vraiment parfait. Le suspens est entier jusqu’à la fin et on tombe un peu des nues en comprenant ce qu’il se passe.

Les personnages sont plutôt attachants et on se sent tantôt trahi, tantôt enjoué, quand on voit l’évolution des choses. J’ai aimé les descriptions qui sont faites ainsi que la plume de l’autrice, qui est très entraînante. L’histoire se déroule en France, dans une région à laquelle je ne connais pas grand-chose. J’ai aimé la découvrir malgré le contexte assez sombre de l’histoire. Elle a su me surprendre, sous tous les angles et c’est exactement ce que j’attends de ce genre d’histoire.

C’est donc un succès pour moi et je suis très contente d’avoir pu la découvrir. Si vous aimez les thrillers psychologiques, ce livre est fait pour vous. Il est un poil effrayant par moment, surtout si vous lisez le soir. La plume de l’autrice est très graphique, elle nous fait vite voyager et on imagine les scènes avec facilité et réalisme. Mais vraiment une très chouette histoire pour le genre, que je vous recommande totalement !

1 réflexion au sujet de “Passé minuit – E. Cosso”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s