Dear Evan Hansen – V. Emmich, S. Levenson, B. Pasek, J. Paul

Vous connaissez peut-être la comédie musicale (qui va d’ailleurs être adaptée en film et devrait sortir cette année) de Dear Evan Hansen. Personnellement je ne l’ai pas vu, et je n’en avais même jamais entendu parler avant que le livre ne sorte. Il est disponible depuis le 03 mars en librairie chez Bayard. Un grand merci aux éditions Page Turner pour l’envoi de ce roman.

Résumé : Le lycée, de base, c’est l’angoisse. Et pour quelqu’un comme Evan, qui souffre d’anxiété sociale, c’est même carrément l’enfer. Sur les conseils de son psy, il s’écrit des lettres à lui-même. Mais lorsque Connor, la brute du lycée, lui en vole une, la vie d’Evan bascule. Car, quelques heures plus tard, Connor est retrouvé mort avec la lettre sur lui. Dès lors, tout le monde est persuadé qu’ils étaient meilleurs amis et Evan se retrouve au centre de l’attention du lycée… et de Zoé, la soeur de Connor, qu’il aime en secret. Pour la première fois, Evan se sent compris, apprécié, il se sent exister. Tout ce qu’il a à faire, c’est maintenir l’illusion.

TW (à surligner) : Suicide, mensonge, drogue, mal être, mutilation

Comme je vous le disais, je ne savais rien de cette histoire avant de commencer ma lecture. Je ne m’attendais donc pas du tout à avoir le point de vue de Evan, mais aussi celui de Connor, et j’en suis très agréablement surprise. Les deux sont extrêmement complémentaires pour mieux saisir toute l’histoire et les enjeux qui sont de mise ici.

Je ne sais pas si je me suis réellement attachée aux personnages, mais il faut bien dire que j’en retiens quelque chose. Je suis assez chamboulée par ma lecture, qui apporte réellement un truc dans la réflexion. Très clairement, Evan s’enfonce dans le mensonge, jour après jour. Je n’aurais clairement pas été capable à sa place d’aller aussi loin, mais on comprend parfaitement le pourquoi du comment.

Le fait qu’Evan agisse ainsi donne un certain ton à l’histoire et je me sentais parfois super mal à l’aise, mais dans le bon sens. J’étais angoissée lorsque je me demandais comment tout cela allait se terminer et j’étais sous adrénaline tout le long de l’histoire. C’était de bons sentiments, je dois le dire, car j’adore être autant à fond dans une lecture. Dear Evan Hansen apporte une réflexion plus profonde qu’on ne le pense au départ.

En me lançant, je croyais tomber sur une espèce de thriller où il allait falloir deviner qui avait fait quoi, mais en vérité c’est seulement que j’avais mal lu le résumé. Les thématiques abordées peuvent être un peu difficiles et il n’y a pas forcément toutes les réponses à tout, mais j’ai trouvé génial qu’il y ait des notes à la fin du livre, notamment des liens vers des organisations françaises, ajoutées par l’éditeur en plus des liens proposés par les auteurs du côté des USA.

C’est une histoire prenante, parfois dérangeante car malgré tout, on ressent beaucoup de vérité dans ce roman. Le fait qu’on ne fasse pas toujours attention aux autres, qu’on ne se sente pas bien dans sa peau, qu’on ait besoin d’attention et d’amitié… Les conclusions sont très intéressantes et je trouve ce livre pertinent. Ce n’est pas un récit comme les autres et je me sens un peu remuée intérieurement. Aussi, je vous conseille fortement de lire cette histoire. Je ne peux pas trop vous dire ce que vaut la comédie musicale, mais j’en ai vu de bons échos également.

Je ne peux donc que vous conseiller de foncer lire ce roman d’un peu plus de 400 pages qui défilent vraiment à grande vitesse. Une histoire qui fait écho et qui je pense, saura toucher beaucoup de lecteurs.

3 réflexions au sujet de “Dear Evan Hansen – V. Emmich, S. Levenson, B. Pasek, J. Paul”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s