Lettre à toi qui m’aimes – J. Thévenot

Ce roman-poésie sort le 7 avril en librairie. Il est très court, mais beaucoup trop cute ! Un grand merci aux éditions Sarbacane pour l’envoi.

Résumé : Yliès et Pénélope, ça sonne comme un couple fait pour s’aimer, un duo romantique de lettrés ; c’est musical, gourmand, sucré-calé. Alors pourquoi Pénélope ne l’aime-t-elle pas, Yliès, hein ? Elle joue avec lui, en plus, sérieux : du jour où elle l’a rencontré, elle a su qu’elle lui plaisait. Elle l’a senti, compris. Alors pourquoi, pourquoi, l’a-t-elle laissé s’approcher, s’amouracher, se glisser dans son quotidien et ses amitiés, aller aussi loin, aussi près ? Pourquoi ne veut-elle pas l’aimer ?

Comme d’habitude, je me suis laissée tenter sans trop savoir dans quoi je mettais les pieds. J’ai eu un flash en voyant la couverture. Elle est simple, mais je l’ai vraiment trouvé adorable et j’avais immédiatement envie d’en savoir plus. C’est un livre très court, dans une sorte de petit format, absolument trop kiki. Pénélope est la narratrice, d’un point de vue totalement interne. La poésie est présente tout au long de l’histoire, sans être réellement sous forme de vers. On a parfois du texte avec des rimes, des dialogues ou même des extraits d’un autre genre selon ce que notre PP souhaite raconter.

Au début j’étais un peu lâchée dans le vide, sans trop savoir ce qu’on voulait nous dire et vers quoi on allait. Mais petit à petit, les choses se précisent. J’avoue avoir adhéré à 100% à l’écriture de l’autrice, que je découvrais. Je me suis laissée porter et bercer, j’ai pu m’attacher à Pénélope et comprendre totalement la situation dans laquelle elle se trouvait, son trouble et son histoire. C’était une lecture très vivante et sincère, vibrante et intense. Une superbe histoire dans laquelle on peut retrouver une part de soi-même, une part de son expérience, de ses sentiments. C’était très réel à mes yeux.

Je n’ai pas grand-chose de plus à vous dire au sujet de cette lecture, tout simplement car je pense qu’il faut découvrir l’histoire pour mieux saisir. Ne vous attendez pas à de l’aventure avec du mystère et plein de péripéties. Ici, on s’attarde sur les sentiments et l’adolescence, sur la perception des choses et les peut-être. C’est assez difficile de réellement résumer cette lecture. Je ne sais pas trop comment la catégoriser, tout simplement car elle ne rentre dans aucune case. Le rythme n’est pas forcément celui que j’apprécie habituellement mais, ici, il était en adéquation parfaite.

Je vous conseille complètement de tenter cette lecture, parce qu’elle est poétique, touchante et réaliste ! Ce petit livre ne prendra pas beaucoup de place dans votre bibliothèque, mais il saura sans souci se loger dans votre cœur !

1 réflexion au sujet de “Lettre à toi qui m’aimes – J. Thévenot”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s