Qui est vraiment Remy Cameron – J. Winters

Ce livre est un roman ownvoice sorti le 03 mars chez Teen Spirit (Editions Bookmark) que je remercie grandement pour l’envoi.

Résumé : Tout le monde au lycée connaît Remy Cameron. Il est ouvertement gay, super sympa, et ses camarades admirent sa confiance en lui. La seule personne qui ne connaît pas vraiment Remy… c’est Remy. Quand il doit écrire une dissertation sur lui-même, il se retrouve confronté à toutes les étiquettes dont il a été affublé, et qu’il essaye tant bien que mal d’accepter. Il est temps pour lui de découvrir qui est le vrai Remy Cameron.

TW (à surligner) : fétichisme racial, homophobie, racisme, alcoolisme, perte d’un proche, abandon

Remy Cameron est un personnage auquel on s’attache en quelques pages. Il nous fait ressentir un véritable dynamisme, alors que le récit est pourtant plutôt long. En vérité, il ne se passe pas grand-chose au cours de l’histoire. On n’est pas dans un roman d’aventure où l’action s’enchaîne à chaque chapitre. Ici, l’idée c’est davantage l’introspection, trouver qui l’on est. Remy doit rendre une dissertation sur le sujet et cela le travaille, alors que sa vie est un méli-mélo de beaucoup d’informations et de situations qui le laissent un peu en difficulté face à son propre questionnement.

Honnêtement, j’ai apprécié le fait que ce livre soit un ownvoice. Je ne sais pas comment l’expliquer, mais ça se ressent. L’auteur n’essaie pas de prétendre être quelqu’un d’autre. Il est lui-même et son discours n’a rien de faussé. Remy est Noir et Gay et il a l’impression que c’est ce qui le définit, du fait du regard des autres et de leurs attentes vis à vis de lui. Après tout, il a fait son coming out très jeune et les gens ne voient plus en lui que cette facette. Pourtant, Remy n’est pas ‘que ça’ bien au contraire. Chaque élément qui est amené au cours de ce roman va laisser planer un questionnement plus profond. Je trouve que cette histoire appelle à la tolérance, à l’acceptation. Nul besoin de mettre tout le monde dans des cases.

Chaque personnage ou presque va avoir quelque chose à apporter à l’histoire. Une nouvelle question sur l’identité et la place de chacun. Les prof, en particulier, avaient ce petit truc bien spécifique qui m’a fait ressentir beaucoup de sentiments au cours de ma lecture. Et si, en plus, l’une d’entre eux fait l’éloge de Benjamin Alire Sáenz, il ne m’en faut pas plus ! Cet auteur fait partie de mon Top 10 donc forcément, j’étais trop heureuse de le voir ici en tant que référence.

Si vous cherchez un roman plein d’action, une romance peu fondée, ce n’est pas ici que vous comblerez vos attentes. Il y a une petite romance, oui, mais elle est bien en arrière face à l’intrigue principale. J’ai adoré le fait que l’on tourne autour d’une rédaction que doit faire Remy, et qui s’y donne tellement à coeur joie qu’on a envie nous aussi de faire cette dissertation et de réfléchir à la question. Je pense vraiment que c’est une question que tout le monde devrait se poser. J’aime les réflexions que cela soulève et les messages qui sont posés à la fin de l’histoire. Il m’aurait peut-être fallu 2-3 explications supplémentaires concernant certains sujets car je n’avais pas toutes les clés en main pour bien saisir le souci que cela engendre, la façon dont c’est perçu etc.. Mais cela fait tout de même écho et j’imagine que n’importe quel lecteur s’interrogerait sur sa propre vision des choses et la façon dont il perçoit les autres.

On a quelques révélations au cours de l’histoire. Je ne m’y attendais pas vraiment, mais elles n’arrivent pas d’un coup. Ce n’est pas la grosse surprise, ça vient avec délicatesse et ça apporte quelque chose dans l’histoire de Remy et son questionnement. Ça ajoute du poids à l’intrigue, à l’interrogation principale. Personnellement, il m’a semblé que c’était bien amené.

C’est une très belle histoire qui colle totalement pour la collection Teen Spirit. Ce roman parlera sans doute à tous les lecteurs qui se cherchent, aux adolescents qui ont besoin de trouver les mots. C’est une belle histoire, avec de beaux messages. J’aurais aimé le lire étant plus jeune, vraiment. C’est vraiment introspectif, Remy va nous livrer des confessions sur son passé, sa vision de l’avenir, ses sentiments. On entre totalement dans sa tête, ça peut parfois devenir un peu étouffant et c’est pourquoi je n’ai pas lu le livre d’une traite. Mais Remy est un garçon que l’on voudrait finalement tous connaître réellement. Il est humain, avec ses forces, ses faiblesses. Chaque jour ne peut pas être parfait et sans nuage. Une belle leçon, en fin de compte.

1 réflexion au sujet de “Qui est vraiment Remy Cameron – J. Winters”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s