Missouri 1627 – J Hendriks, T Caplan

Ce roman sort le 24 février en librairie chez Bayard et je ne peux que vous conseiller de foncer ! Un grand merci à Page Turners pour l’envoi de ce titre.

Résumé : À 17 ans, Veronica a un avenir prometteur. Élève populaire et brillante, elle vient d’être admise dans une prestigieuse université et sa vie semble toute tracée. Pourtant, le jour où elle découvre qu’elle est enceinte, son monde s’écroule et toutes ses certitudes s’envolent. Elle n’est pas prête. Parfois, dans la vie, il y a des tests qu’on préfèrerait rater… Sa seule solution : se rendre dans une clinique à 1 627 kilomètres de chez elle. Désespérée, elle se tourne vers son ex-meilleure amie, Bailey, punkette affranchie, la seule à qui elle peut demander de l’aide. Commence alors un périple à mille à l’heure sur les routes des États-Unis.

Je dois bien le dire, ce roman se dévore. Il se lit d’une traite. Dès les premières lignes, j’ai été happée par l’écriture et le rythme. On entre directement dans le vif du sujet, ce qui m’a plu. La traduction est fluide, facile à suivre. Impossible de lâcher ce livre avant la fin.

Veronica est un personnage qui a su me séduire au début de l’histoire, avant de se révéler. Il n’y a pas de véritable suspens au cours de ce livre, chaque point est expliqué au moment opportun. Aussi, j’ai aimé que la décision lui soit venue naturellement et qu’elle aille au bout de ses engagements. C’est un thème délicat, tout le monde ne sera sans doute pas ok avec le déroulement mais comme on dit : mon corps, mon choix. Il n’est pas question ici de remettre en cause le droit à l’avortement. Pour en revenir au personnage, il y a beaucoup de facettes que je n’ai pas apprécié chez Veronica. Elle semble fausse et prétentieuse, manipulatrice et un peu peste. Toutefois, elle a aussi de bons côtés. Certaines de ses pensées partent d’une bonne intention. C’est donc une figure profondément humaine que nous avons là, qui sait réfléchir et remettre en cause ce qu’on lui a enseigné.

L’humour est présent au cours du récit, notamment grâce à Bailey – qui m’a toutefois semblé un peu caricaturale – et ça allège considérablement les choses, car les pages défilent sans qu’on ne les voit passer. On apprend beaucoup de choses à son sujet, les auteurs ont développé son personnage et c’est vraiment cool. Les autres personnages sont aussi bien présents et leur rôle est clairement défini. Ils apportent quelque chose, autant à l’histoire qu’à l’évolution de Veronica. J’ai trouvé ça vraiment cool.

Certaines situations m’ont franchement fortement agacé et énervé (et c’était le but de ces scènes) donc chapeau bas. J’avais vraiment envie de tout envoyer péter, tout en voulant absolument poursuivre ma lecture. Au cours de celle-ci, on apprend comment Veronica a pu tomber enceinte, quelle est sa vision de la vie, comment est sa famille… On a toutes les clés en main pour cerner le personnage et son environnement.

J’ai vraiment adoré ma lecture et c’était la première fois que j’en lisais un sur le sujet (et ça collait parfaitement avec mes révisions de mes cours de reproduction animale). Je l’ai trouvé bien dosé, ouvert d’esprit, intelligent, délicat… Un très chouette livre que je recommande chaudement. J’aurais vraiment aimé le lire en étant ado, car il aborde des thématiques importantes (même si j’aurais aimé que l’on approfondisse certains points).

Alors par contre il ne faut pas oublier que l’histoire se passe aux États-Unis et que leur législation n’est pas la même qu’en France. Il aurait été top qu’on ait quelques ressources à la fin du livre, mais ce n’est pas le cas, aussi je vous mets quelques liens qui vous permettront de trouver toutes les informations nécessaires.

Planning Familial : https://www.planning-familial.org/fr
l’IVG en France : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1551
Adresses : https://www.ivglesadresses.org/
Centres de plannification : https://ivg.gouv.fr/les-centres-de-planification.html
Association Nationale : http://www.avortementancic.net/

2 réflexions au sujet de “Missouri 1627 – J Hendriks, T Caplan”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s