Plein gris – M. Brunet

Ce petit livre vient tout juste de sortir en librairie chez Pocket Jeunesse. 200 pages d’histoire sur un huis-clos psychologique à la jolie plume !

Résumé : Qui a tué le leader de la bande ? Sur le voilier pris dans la tempête, chacun suspecte l’autre… Lorsque Élise et Victor découvrent le corps de Clarence, noyé près de la coque de leur voilier, Emma comprend que leur croisière a définitivement viré au cauchemar. Avec la disparition de son leader charismatique, ce sont tous les secrets de la bande qui remontent à la surface, les rancœurs et les lâchetés qui régissent toujours un groupe. Et quand une tempête terrifiante s’annonce, les émotions et les angoisses se cristallisent dans une atmosphère implacable…

TW (surligner pour les lire) : mort, naufrage, idée de meurtre, passage à l’hôpital, rupture amicale.

Ce livre plutôt court se lit très vite, malgré une grande absence de dialogue. C’est ce qui m’a gêné un peu, au départ. Je pensais réellement qu’on partait pour un autre type de récit, davantage tourné vers la résolution d’une enquête, avec des fausses pistes et des recherches. Un peu comme un thriller, un policier, comme « Dans l’ombre de Stella » par exemple. En fait, pas du tout. J’ai déjà été super surprise quand je suis allée chercher le livre à la librairie, je le pensais beaucoup plus épais, et je me demandais comment l’enquête allait s’agencer avec si peu de pages. Finalement, c’est tout simplement parce que ça n’en était pas une.

On va suivre un groupe d’amis, embarqués dans une tempête en pleine mer après qu’ils aient repêché le corps de leur leader, Clarence. On se concentre sur le point de vue de Emma, qui va nous raconter alors ce qu’il se passe au moment présent (leur embarquée en pleine tempête), mais aussi comment ils en sont arrivés là. On va en apprendre beaucoup sur leur groupe. Comment celui-ci s’est formé et d’où viennent les différentes tensions. On voit le chaos sous la lisse surface. Ce n’est qu’à la toute fin où l’on saura ce qu’il s’est réellement passé au sujet de Clarence. Une fin qui reste en demi-teinte pour moi. J’aurais réellement aimé en lire davantage et en savoir un peu plus.

Je ne m’attendais pas vraiment à un récit du genre, je pensais qu’on partait sur un véritable thriller avec enquête. Mais au final, les mots sont si beaux et si poétiques qu’on se prend au truc. Cette lecture bouleverse et va chercher des sentiments et des émotions au fond de nous. Je ne saurais pas exactement expliqué ce qu’il se passe. L’histoire en elle-même n’est pas si exceptionnelle, mais c’est un huis-clos qui nous pousse vers autre chose, au-delà de ce qu’on nous raconte. La plume de l’autrice est fantastique. Je me suis totalement prise dedans. J’ai ressenti beaucoup de choses, des échos à de véritables situations, à ce qu’on peut voir dans le monde. C’était beau, brut et touchant.

Même si ce n’était pas ce à quoi je m’attendais, j’ai beaucoup aimé et je recommande cette lecture ! Le livre est dispo en librairie depuis cette semaine et la couverture est trop trop jolie !

2 réflexions au sujet de “Plein gris – M. Brunet”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s