Entre les lignes – M. Blackman

Un grand merci à Page Turners pour l’envoi de ce titre. Il est sorti le mois dernier en librairie et fait référence à une saga qui a été publiée des années plus tôt. Si je n’avais pas forcément accroché, j’ai vraiment beaucoup aimé ce tome.

Résumé : Les années ont passé depuis que Sephy, noire et fille de ministre, et Callum, blanc et fils d’un rebelle clandestin, se sont aimés. De leur amour interdit et mortifère est née Callie Rose. Difficile d’être une enfant métisse quand la ségrégation est partout. Callie Rose est devenue une jeune avocate réputée. Pourtant, quand son ancien ami Tobey vient lui demander de l’aide, tout son passé ressurgit. Doit-elle refuser et tracer son chemin ? Ou, au contraire, accepter, et affronter ses démons ?
L’info en + : Dans ce nouvel opus, Noirs et Blancs s’opposent toujours. Les Noirs sont riches, puissants et dominants. Les Blancs sont pauvres, opprimés et méprisés. Jusqu’au jour où un Blanc prend enfin le pouvoir. Fera-t-il mieux que ses prédécesseurs ?

Durant toute la saga, on assiste à une évolution. On change de génération. Cependant, jusqu’à ce cinquième volume, j’ai trouvé les personnages irréfléchis. Ils pensent ? Pas sûr. Les actions n’avaient ni queue ni tête et je ne comprenais rien à leur décision. Cependant, ce tome-ci est vraiment différent. Il se passe plus tard. L’univers dans lequel on se trouve a évolué. Les Nihils (Blancs) ont davantage de place dans la société. Même si le racisme persiste, et fort, il est moins agressif. Les Primas (Noirs) sont divisés mais semblent être désormais plus ouverts, tolérants, et se fichent de la couleur de peau. Pas tous, bien sûr, et cela se ressent notamment au niveau des conflits politiques.

Ce tome reprend un peu le même schéma : un personnage Noir et un personnage Blanc, qui vont devoir faire face à des dilemmes, des situations qui vont mettre à mal leur amitié, leur relation. Certains sont amis de longue date, d’autres ennemis. On suit deux générations ici. Callie Rose avec Tobey. Troy avec Libby. Même si j’avais oublié bon nombre de choses des tomes précédents, un petit arbre généalogique nous attend au début du livre. De plus, on a quelques rappels au cours de l’histoire et on n’est donc pas perdu pour un sou.

Très honnêtement, j’avais beaucoup aimé le premier tome, mais tout le reste n’avait été que déception. Je ne comprenais ni les choix de l’autrice, ni ce qu’elle faisait de ses personnages. C’était une ambiance sombre et malsaine, le racisme était décuplé. Je comprends le message qui voulait être passé, mais c’était un peu excessif à mon goût. J’étouffais sous les mauvais choix et sous la plume approximative de l’autrice.

Ici, tout est radicalement différent. J’ai remarqué un net changement dans l’écriture. Dans ce tome, on ressent beaucoup plus de travail et de maturité. L’autrice a l’air plus apaisée. Les personnages sont posés et réfléchis, l’intrigue ne part pas dans tous les sens. On s’y retrouve, chaque personnage apporte quelque chose, le suspens est bien dosé. J’ai vraiment apprécié ma lecture. Les pages défilent sans qu’on ne les voit passer. Le plot twist final est bien amené et nous donne franchement envie de lire la suite. La couverture est soft mais super agréable, dans l’ère du temps.

Je suis donc super mitigée. Deux bons tomes peuvent-ils vaincre trois autres horriblement mauvais à mon gôut ? Je ne sais pas. J’ai vu d’excellents avis de la part de lecteurs adolescents sur l’intégralité de la saga. J’ai vu des lecteurs de mon âge être profondément déçus. Est-ce donc une question d’âge ?

L’autrice laisse entendre dans son petit mot qu’elle a entamé cette histoire il y a près de 20 ans. Après le tome 4, elle ne pensait plus écrire sur le sujet. Pourtant, bien des années plus tard, elle est revenue sur cette décision et a sorti le tome 5 (qui est sorti en VO en 2020 aussi). Je me suis donc demandée si l’autrice n’y laissait pas une véritable part personnelle. Une autrice en colère à ses débuts, qui veut faire entendre son avis sur la situation. Une autrice qui en a gros sur le coeur et qui le fait payer à ses personnages. Une autrice plus jeune, un peu perdue, un peu brouillon. Mais aujourd’hui, une autrice plus apaisée, qui a su se faire entendre et comprendre, qui a d’autres idées en tête et qui a appris de sa carrière et qui a fait grandir sa plume. Très franchement, je vois une véritable évolution entre la saga et ce nouveau tome, et elle est 100% positive.

Je suis plus qu’heureuse d’avoir pu lire ce cinquième volet. Il redore l’image que j’avais de la saga, il me permet de mieux comprendre certaines choses. Je l’ai vraiment beaucoup aimé et j’en suis ravie. Je ne sais cependant pas quoi vous conseiller. Doit-on lire la saga pour lire ce tome ? C’est préférable. Ici, ce sont les petits enfants des personnages initiaux. Il faut connaître l’ensemble de l’histoire pour apprécier l’évolution du contexte et de la plume, pour comprendre le poids qui pèse sur les épaules de chaque personnage. Toutefois, je vous avoue avoir lu en diagonale le tome 4. Je n’y arrivais vraiment plus. Et je n’ai pas été gênée plus que ça. Je me souvenais des grandes lignes et je n’ai pas eu besoin de beaucoup plus pour me situer dans ce nouveau volume. Il est donc compliqué de vous dire quoi que ce soit. Je vous conseille de lire la saga entièrement ou, à défaut, des résumés des tomes précédents (même si le premier tome vaut le coup), avant de vous lancer. Il vous faut quelques clés en main pour apprécier votre lecture.

Bref, j’ai beaucoup parlé et j’ai beaucoup réfléchi aussi, mais j’ai l’impression de me sentir apaisée, moi aussi. J’ai vraiment bien aimé ce tome et je pense donc que je lirai la suite pour connaître la fin de la fin !

1 réflexion au sujet de “Entre les lignes – M. Blackman”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s