Dear Martin – N. Stone

Ce livre me tentait depuis longtemps mais, n’étant pas traduit en français, j’avais peur de ne pas y arriver. M’étant récemment mis à la VO, je me suis donc dit qu’il était temps de craquer. 200 pages d’histoire que j’ai réussi à lire en peu de temps. 3 ou 4 jours, peut-être ? Quelque chose comme ça. Je suis vraiment très contente d’avoir pu le lire plutôt vite, mais révoltée par ce que j’ai vu dans cette histoire.

Pour vous résumer le truc, on suit ici Justyce, un adolescent Noir aux USA. En voulant aider sa copine à rentrer chez elle, Justyce se fait injustement interpeller par un policier et ne peut pas se défendre avant d’être trainé en cellule. Lorsqu’il ressort le lendemain, sa vision des choses commence à changer. Il écrit alors des lettres à Martin Luther King en exposant ce qu’il a sur le cœur. Pendant que son année scolaire se poursuit, Justyce doit faire face à de nombreuses situations déroutantes, difficiles et inacceptables, cherchant alors la meilleure réaction à adopter pour garder la tête hors de l’eau et poursuivre ses rêves.

71lf9mxxj4l

Comme toujours, je ne sais pas résumer, mais c’est en tout cas ce que je peux vous en dire. Ce livre m’a vraiment mise en colère lors de ma lecture. Parce que l’injustice est sur un piédestal et certains personnages sont tout simplement abjects … mais ne reflètent que la réalité. Les situations autant que les dialogues sont vraiment durs à certains moments et j’avais envie de crier et de remuer ciel et terre pour que les choses changent. Cette histoire n’est pas simplement une histoire : elle raconte la réalité que vivent des milliers de gens aux USA mais aussi dans le monde entier. Le racisme n’est pas propre à l’Amérique.

Concernant l’écriture en elle-même, il y a beaucoup de mots coupés pour coller à la façon de parler des personnages. On s’y fait vite malgré tout et ça n’a pas été un frein pour comprendre le texte. L’histoire est facile à suivre et la VO ne m’a pas paru très très difficile, même s’il est vrai que je ne la conseillerais pas pour débuter. Ces mots coupés et certaines expressions sont parfois un peu durs à cerner et à comprendre, mais ça se fait plutôt bien après une ou deux lectures VO. Le texte est court, 200 pages seulement, ce qui fait qu’on peut lire ça rapidement.

C’est un roman important, selon moi, car il dépeint beaucoup de réalités qui, fort heureusement, commencent à être dénoncées et punies. Il y a encore trop de relâchements et de débordements, trop d’injustices et de racisme, mais j’ose espérer que les choses vont réellement finir par changer. Ce livre doit être traduit en VF ainsi que dans d’autres langues et doit être lu. Les personnages sont réellement touchants et approfondis, il y a de très beaux messages ici et c’est une histoire qui peut également éduquer voir ouvrir les yeux.

De plus, Dear Martin est un ownvoice, ce qui me parait très important. Nic Stone aborde les choses avec justesse et précision et je ne pense pas que son récit puisse être biaisé. On sent qu’il y a eu des recherches mais aussi du vécu et les émotions qu’elle laisse glisser dans sa plume sont vraiment bouleversantes. Je suis vraiment heureuse de pouvoir compter ce livre dans ma bibliothèque et de pouvoir vous en parler aujourd’hui.

En bref, je vous conseille totalement ce livre bien évidemment et le prix est super accessible en VO donc si vous pouvez lire en anglais et acheter des livres : foncez !

3 réflexions au sujet de “Dear Martin – N. Stone”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s