PLS – J. Richoux

Si ce livre me tentait depuis le départ, je ne m’attendais pas à recevoir un si petit bouquin. Il était vraiment minuscule et j’ai donc pu le lire d’une traite. Mais PLS, de quoi ça parle ? En vérité, le résumé ne propose rien. C’est surtout les actions pub qui m’ont donné quelques idées et m’ont poussé à me le procurer. Néanmoins, 13€ pour même pas 200 pages, ça me noue un peu la gorge.

CVT_PLS_6010

PLS, c’est l’histoire d’un garçon qui organise une soirée chez lui. Et c’est tout. Clairement, on ne peut pas trop en dire plus. Si je vous dis quelque chose d’autre, je vais vous spoiler, et ce serait dommage car c’est le seul truc un peu intéressant.

En si peu de pages, je n’ai bien évidemment pas pu m’attacher au personnage. L’histoire se déroule sur une soirée, sur quelques heures. C’est une nouvelle plus qu’autre chose. Une anecdote. La révélation finale m’a un peu cloué le bec, car je ne pensais pas que ça serait ça, le truc. L’histoire plane dans une espèce de flou, tout en mêlant alcool et cigarette, amour et envie, souvenirs et sujets TW. C’est un mélange super sombre, dans le genre qui me correspond habituellement. Pourtant, j’ai été plusieurs fois gênée ici.

L’écriture est parfois crue, le style adéquat mais pas celui que je préfère. J’ai eu un peu de mal, parfois. Je n’ai pas l’impression qu’on ait une véritable intrigue. On voit la scène du dessus et la population représentée est souvent mise en valeur dans les fanfictions un peu sombres, mais pas dans les bouquins. C’est rare qu’elle apparaisse, aussi simplement et aussi purement. Ce livre m’a perturbé mais surtout, il m’a ôté ma positivité et ma joie de vivre, sur le coup. Il m’a mis mal, et je pense que c’est le but recherché, mais il me semble donc évident que cette histoire ne peut pas correspondre à tout le monde. Ce n’est pas n’importe qui qui pourrait le lire et passer à autre chose. J’ai encore aujourd’hui cette gêne quand j’y repense.

En bref, je suis très mitigée concernant cette lecture. Je ne peux pas dire que j’ai passé un bon moment, car j’ai eu une angoisse persistante, un mal être véritable. C’est bien joué, cela dit, mais ce n’est pas le genre que j’ai envie de lire en ce moment. Ce fut donc une découverte surprenante, mais qui était bien loin de ce que j’espérais et imaginais.

3 réflexions au sujet de “PLS – J. Richoux”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s