Le dernier magicien II – L. Maxwell

Ça y est ! J’ai enfin fini cet énorme pavé et bravé le peu de temps que j’avais pour réellement profiter de ma lecture. 700 pages se cachaient derrière la sublime couverture de ce second volet et bien évidemment, il me tarde désormais de tenir le troisième tome entre mes mains.

Pour connaître mon avis sur le premier tome, c’est ici ! Le résumé de la quatrième de couverture s’y trouve d’ailleurs. Mais parlons à présent de ce second tome, sans spoiler !

le-dernier-magicien-tome-2-les-cinq-artefacts-1251244-264-432J’avais mis beaucoup de temps avant de me lancer dans la lecture du premier tome, que j’avais acheté à force de le voir passer sur Instagram, et surtout parce que la couverture me faisait vraiment de l’oeil. Ma dernière lecture sur les voyages dans le temps ne m’avait pas forcément réconcilié avec ce genre de don et pourtant, le tome I de la saga du Dernier Magicien m’a complètement séduite. Ce fut un véritable coup de coeur encore frais dans ma tête puisque je l’ai lu en septembre dernier. Aussi, aucun souci pour me remettre dans le bain une fois le tome II avec moi.

Si j’avais peut-être trouvé que l’histoire se mettait doucement en place dans le premier volet, j’ai trouvé ici que l’action arrivait plutôt vite. Il n’y a pas de pause comme on peut le voir dans certains livres, qui permettent de remettre les choses en place. C’est quelque chose qui m’a plu étant donné que j’avais vraiment hâte de poursuivre les aventures de nos héros. On a bien quelques moments plus lents, qui décrivent les décors et de nouveaux personnages, qui les situent par rapport à l’histoire, mais je n’ai pas trouvé le rythme altéré par cela. Au contraire, c’était une petite pause entre différentes actions plutôt appréciable.

Dans ce volet, c’est davantage les décors externes que les personnages qui sont mis en avant. Chacun a un rôle à jouer et tout, absolument tout, les dépasse. Ils ne sont que des pions sur un échiquier géant. D’ailleurs, je ne m’attendais absolument pas à cette dernière phrase, qui clôture le bouquin. J’en suis restée bouche-bée et je trouve que c’est remarquable de la part de l’auteure. C’est rudement bien joué et c’est aussi l’une des raisons qui me donnent encore plus envie de lire la suite.

Les personnages, que l’on connaît déjà comme les nouveaux, apportent quelque chose à l’histoire. Ils sont humains avant tout, et portent autant de qualités que de défauts. Une part d’ombre vient nuancer les choses et j’ai trouvé que c’était très mature et bien mené. Le livre en lui-même est un savant mélange de culture, d’aventure et d’humanité. Aujourd’hui, on voit parfaitement les défauts d’une société historique et de ses évènements. L’auteure nous dépeint un passé étudié dans les livres d’histoire avec une précision toute particulière. On se croirait réellement de retour à cette époque. De plus, les pensées d’Esta nous rappellent réellement que de l’eau a coulé depuis, et que ce qui paraissait bien autrefois n’est aujourd’hui que honte. J’apprécie vraiment le fait qu’Esta ait grandi à notre époque, car elle fait un lien très important entre les différentes dates de l’histoire.

De plus, le côté magique de l’univers est ici davantage exploité, dans un sens que je n’avais personnellement pas envisagé. J’ai été agréablement surprise et je me demande comment les choses vont évoluer par la suite. On a affaire ici à une magie plus ancestrale, plus puissante mais aussi beaucoup plus sombre que ce qu’on peut voir habituellement. L’auteure nous propose une adaptation tournée vers le Young Adult et non plus vers la jeunesse comme on a pu le voir dans de nombreux romans parlant de magie et/ou de sauts dans le temps. C’est vraiment appréciable et ça a rendu ma lecture plus captivante encore. Enfin, on nous offre ici une plume de qualité, qui ne prend pas le lecteur pour un enfant mais qui lui laisse matière à réfléchir.

En bref, j’ai été totalement conquise par ce second tome, qui reste au même niveau que le précédent. L’ambiance se fait plus sombre et j’ai hâte de tenir le dénouement entre mes mains. J’ai mille et unes hypothèses en tête et il me tarde de pouvoir savoir ce que l’auteure nous a concocté.

& d’ailleurs, voici un aperçu de la couverture du troisième tome, en VO. Puisque la ME française a conservé les deux premières, j’imagine que c’est également celle que l’on aura en VF et elle est sublime ! (En plus, ça fait un joli clin d’oeil au motif évoqué de temps à autre dans l’histoire, j’imagine cette fois que ça va prendre encore plus d’ampleur … OMG j’ai trop hâte !)

le-dernier-magicien-tome-3-the-serpent-s-curse-1263250-264-432.jpg

3 réflexions au sujet de “Le dernier magicien II – L. Maxwell”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s