Le dernier magicien – L. Maxwell

Hey ! Toujours dans le cadre du Pumpkin Autumn Challenge, j’ai décidé de sortir ce pavé de presque 650 pages de ma PAL. Cela fait bien longtemps que je l’y avais glissé et j’avais toujours redouté de me lancer. Après tout, il est quand même vraiment gros et j’avais peur de mettre beaucoup de temps à le lire. Je suis donc bien contente de l’avoir enfin lu et terminé ! Bien évidemment, je ne savais pas vraiment de quoi parlait ce livre, je le voyais simplement passer partout et j’en entendais de bons échos, en plus de cette couverture magnifique qui m’attirait beaucoup.

De nos jours à New-York : les magiciens vivent terrés dans Manhattan, qu’ils ne peuvent quitter sous peine de mort. Esta, une magicienne à l’affinité hors-norme, a le don de voyager à travers les époques et de figer le temps. Elle seule peut se rendre en 1902. Là où tout a commencé. Là où le Magicien s’est jeté du haut du pont de Brooklyn avec l’Ars Arcana, le Livre ancien contenant tous les secrets, condamnant la magie à des lendemains sans espoir…

Ma dernière – et seule- lecture sur les sauts dans le temps n’était autre que Passenger, qui avait été une véritable déception pour moi. On sautait trop dans le temps, je n’arrivais pas à comprendre l’intrigue ni à accrocher aux personnages. En bref, c’était un terrible flop, et c’est dont j’avais peur avec Le dernier magicien. Rassurez-vous : ce n’est pas du tout le cas !

le-dernier-magicien-tome-1-l-ars-arcana-1076613-264-432.jpgNous plongeons rapidement dans l’ambiance mais les sauts dans le temps ne sont pas trop fréquents, ce qui fait qu’on ne s’y perd pas. Esta, le personnage principal, m’a agacé les premiers chapitres mais, une fois arrivée en 1902, son comportement et son caractère ont changé, et j’ai pu m’intéresser davantage à elle, sous un autre angle. Elle est débrouillarde et intelligente. Tous les personnages qui sont présentés dans ce tome sont intéressants en vérité. Ils ont tous quelque chose à apporter au récit et j’ai beaucoup apprécié les chapitres qui se succédaient en reprenant ce que tout un chacun faisait quand ils n’étaient pas ensemble.

Je n’ai pas vraiment trouvé de moment de lenteur, ce dont j’avais très peur aussi avec un si gros bouquin. Les actions s’enchaînent et je pense que tout ce qui se trouve dans ce premier volet est nécessaire. Déjà, pour comprendre la complexité de l’univers (qui n’est pas si complexe en vérité, une fois que l’on entre dans l’histoire) mais surtout pour saisir tout ce constitue l’essence de cette histoire. Chaque personnage a quelque chose à offrir, a une place définie dans le roman. Et il faut bien qu’Esta fasse ses preuves, qu’elle s’intègre. Aussi, je ne me suis pas ennuyée, même si le rythme s’accélère considérablement les 200 dernières pages, que j’ai dévoré sans m’en rendre compte. C’était peut-être d’ailleurs un peu précipité puisque j’ai l’impression d’avoir raté quelques petits éléments … Après c’est sans doute ma faute, car j’ai lu au bout milieu de la nuit en m’empressant de finir ce bouquin qui me tenait en haleine.

Malgré tout, je suis bien contente de l’avoir lu maintenant, parce que le tome 2 sort le 6 novembre prochain en VF : je n’aurais donc pas à attendre des masses pour le lire ! Surtout avec une telle fin, en vérité. Je ne m’attendais pas à toutes les révélations que l’on découvre dans la dernière partie de l’histoire, ni même à tous les rebondissements qui nous sont proposés. J’ai donc vraiment hâte de me plonger dans la suite de cette saga !

sd.jpgJe lui ai attribué la note de 4/5. Ce n’est pas un coup de coeur et, même si la traduction a été réalisée à la perfection (la plume est somptueuse) j’ai parfois eu l’impression que nous n’étions pas en 1902 et que Esta se permettait des choses qui ne pouvaient pas coller avec l’époque. On manquait aussi parfois de petits détails tout simples qui auraient pu approfondir le monde tel qu’il était en 1902. De plus, l’univers magique reste encore très secret. On sait quelques petites choses, mais rien de grandiose et je ne doute pas une seconde qu’on va en savoir beaucoup plus dans le tome 2 aux vues des résolutions prises par nos personnages à la fin du premier.

En bref, ça a été une excellente lecture. J’ai mis un peu moins d’une semaine pour le lire me semble-t-il et je suis ravie d’avoir pu le terminer avant ma rentrée ! Je vous le recommande totalement si vous hésitez encore !

 

3 réflexions au sujet de “Le dernier magicien – L. Maxwell”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s