Jefferson Blythe -J. Lanyon

Merci aux éditions MxM Bookmark ainsi qu’à NetGalley pour l’envoi de ce titre.

cover156040-medium.pngJe suis plutôt nulle pour faire des résumés, vous l’avez sans aucun doute remarqué, mais je vais tout de même tâcher d’être concise. Jefferson Blythe est un américain qui, à la suite de sa rupture amoureuse, décide de partir en Europe pour quelques congés. Il prévoit son voyage grâce au guide des années soixante de son grand-père, souhaitant ainsi comparer les lieux selon les époques. Première étape, Londres, et le début d’une longue aventure pour Jeff. Là-bas, il y retrouver Georges, ancien voisin, avec qui il n’a plus eu de contact depuis quatre ans. Mais une autre rencontre à l’aéroport va faire de ses vacances un périple qu’il n’oubliera jamais … Se mêlent donc ici la romance et le suspens !

Le style de l’auteur est très fluide, et les descriptions qui accompagnent les voyages de Jeff sont très agréables. On ne s’attarde pas des masses sur le physique des personnages comme ça peut l’être dans certaines romances, ce qui est chouette pour se laisser de l’imagination. L’insouciance de Jeff est attendrissante, tout comme ses quelques maladresses et toutes les pensées qui l’assaillent. Si on n’entre pas dans les détails profonds de son caractère et de sa psychologie, il y a malgré tout un travail sur le personnage, et ça, c’est vraiment un point positif (et quelque chose qui manque trop souvent à mon goût dans les romances Het …). Georges est très réservé, et entouré de bien des mystères, sans pour autant entrer dans le cliché de l’homme ténébreux, en quelque sorte. Ça aussi, c’est cool !

large.jpgLa romance est menée presque cachée sous cette intrigue à demi-policière, qui est pleine de rebondissements. Ce n’est pas linéaire, et on commence à suspecter quasi tout le monde, dans cette histoire. En plus de devoir se dépatouiller de cela, Jeff doit également se trouver lui, et démêler le vrai du faux dans ses sentiments. Le fait de ne pas avoir la romance en première ligne est bénéfique, car on s’attache aux personnages sans qu’ils ne soient étouffants. Pareil pour les personnages secondaires que j’ai beaucoup apprécié, même si je me suis méfiée de tout le monde à un moment donné. Gros plus pour la fin également, qui est révélatrice sans pour autant être stricte (ok ça veut rien dire là). Je ne peux rien dire pour ne pas spoiler, mais je la trouve dans le ton du reste de cette histoire, et elle clôture parfaitement le roman.

ec6a24c5d74c272b11d1dbda76b34a89.jpgPersonnellement, je vois toujours une réelle différence entre les histoires LGBT et les romances traditionnelles Het. Et ma préférence va bien évidemment vers les auteurs de LBGT qui prennent le temps d’instaurer un cadre et de faire évoluer leurs personnages. Alors peut-être qu’il y a des clichés aussi et que je ne les vois pas, ou tout simplement car le goût de la lecture m’a été transmis par les fanfictions gay que je lisais quand j’avais dix-onze ans (mdr si vous saviez ce que j’ai lu à cet âge là … on se demande après pourquoi je trouve la dark romance qui est publiée trop légère …). Mais dans tous les cas, ce type de romance offre toujours quelque chose de plus développé à mon goût.

Ce titre sort le 14 janvier soit … et bien demain (le jour où je commence mes partiels …). Si vous êtes tentés, n’hésitez vraiment pas ! C’est un très bon roman pour se lancer dans le LGBT si vous n’en avez encore jamais lu, et il plaira également à ceux qui en lisent plus couramment.

2 réflexions au sujet de “Jefferson Blythe -J. Lanyon”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s