Pourquoi je n’ai pas aimé Shades of Magic

51pMeLW6bAL.jpgVoilà un petit moment que je me tâte à faire un article à ce sujet. Partout, et de plus en plus, je ne vois que des éloges à propos de cette saga. Très rares sont les avis mitigés, et je dois dire ne jamais avoir trouvé une critique négative. Cependant, tous les livres ne peuvent pas faire l’unanimité, et tous les lecteurs ne peuvent pas apprécier le même type de bouquin. C’est pourquoi, je me suis tout de même décidée à publier ce que j’en ai pensé.

Il faut savoir que je n’ai pas choisi de mon plein gré de me procurer ce livre. Je l’avais aperçu à la librairie, mais la couverture ne me parlait pas, et le résumé encore moins. Je trouvais ça brouillon, pas assez énigmatique, ou peut-être moins un peu trop complexe. J’avais donc décidé de passer mon chemin, quand je l’ai reçu à la maison par le biais d’une box littéraire française. Bon. Je me suis donc dit qu’il fallait que je lui laisse sa chance. J’ai commencé à le lire, m’ennuyant au bout de quelques chapitres. Je ne comprenais rien sur les trois Londres, et les rares personnages présentés me laissaient complètement stoïque. J’ai eu tôt fait d’abandonner.

Une seconde fois, plusieurs mois plus tard, j’ai réessayé. J’ai repris depuis le début, et je suis allée un peu plus loin. Mais pareil, je n’aimais pas. Je trouvais que le récit tardait, qu’il n’y avait rien qui faisait véritablement avancer les choses. C’était plat et insipide. Au bout du compte, j’ai encore abandonné. Vint alors le troisième et dernier essai. Je m’étais décidée à le faire en lecture commune : ça n’a jamais abouti. J’ai dépassé la moitié du bouquin cette fois-ci, avant de lâcher prise et de me dépêcher de le revendre à un site d’occasion. Je ne pouvais le voir en peinture !

51S--ZQ9+RL._SX331_BO1,204,203,200_.jpgEst-ce parce que j’avais des a priori que je n’ai pas aimé ? Que je me suis retrouvée avec un bouquin qui ne me tentait pas ? J’avais l’impression en recevant la box d’avoir perdu mon argent. J’étais déçue. Malgré tout, j’ai laissé ses chances à ce bouquin, sans succès. Aujourd’hui, je me sens clairement soulagée de ne plus le voir sur les étagères de ma bibliothèque. Il m’angoissait.

Je dois dire que je ne comprends pas l’engouement qu’il suscite. Il doit bien avoir quelque chose de particulier pour rendre tant de personnes accros, pour qu’il fasse tant de belles vagues. Personnellement, je n’ai pas trouvé ce petit truc qui a fait que. Ce n’est pas grave. Il y a des millions d’autres livres.

J’ai lu quelques avis disant qu’ils avaient trouvé que ça trainait en longueur, que c’était très introductif. Là-dessus, je ne sais pas si je suis d’accord ou non. Il y a quand même une part d’action dans ce premier volet. Certes, elle n’est pas dingue, mais il y en a. Je lui reproche peut-être de ne pas avoir assez de piment, d’avoir un style et un langage difficile à suivre pour une lecture légère. Même avec des livres du même genre, j’ai toujours su me plonger dans l’histoire et en venir à bout. Tous viennent de différentes ME, de différents auteurs. Aucun style n’est comparable. Et quand bien même certains étaient plus difficiles que d’autres, j’ai trouvé que Shades of Magic sortait du lot. Son style particulier (peut-être est-ce là le fruit de la traduction) a fait que je ne suis jamais complètement entrée dans l’histoire. Les mots et les tournures de phrase ne s’adaptaient pas à moi, même si je m’y intéressais et si j’étais concentrée.

Les personnages, pour l’heure, manquaient en tout cas de profondeur et de personnalité. On restait en surface. Alors bien sûr, on ne peut pas tout développer dans le premier tome d’une saga. Et pourtant … je pourrais en citer des dizaines où l’on est parfaitement capable de cerner la personnalité des PP. Pas entièrement, mais dans sa globalité en tout cas. Les qualités, les défauts, les rêves, les alliances etc… Ici,  il manquait vraiment quelque chose à mon goût.

Du coup … voilà ! C’est relativement rare que je fasse un article sur un livre que je n’ai pas aimé, ou même sur un livre abandonné. Mais je me suis dit qu’il fallait malgré tout que j’en parle. Il est impossible de tout aimer, et je souhaitais vous présenter au moins un bouquin populaire qui n’a pas accroché avec moi.

 

Y-a-t-il, de votre côté, un livre qui vous a totalement déplu alors qu’il est considéré comme l’un des meilleurs ?

2 réflexions au sujet de “Pourquoi je n’ai pas aimé Shades of Magic”

    1. Ah oui j’ai vu beaucoup d’avis mitigé sur Phobos ! Personnellement ça a été une très belle et grande surprise. Je ne pensais pas aimer aha ! Mais j’imagine plutôt bien ce que tu peux reprocher à phobos ahaha.
      J’espère en tout cas que tu aimeras SoM quand tu te lanceras 🙂

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s