L’arbre d’Halloween – R. Bradbury

CVT_LArbre-dHalloween_6969.jpeg
Ce fut une lecture lente, malgré un tout petit livre. 166 pages de texte, avec une écriture qui n’était pas si petite. En général, je lis ça en quelques heures. Là, il m’aura fallu plusieurs jours pour en venir à bout.

Il faut savoir que ce livre est un roman … écrit dans un style poétique. Alors bon, il n’a pas la forme d’un poème, mais l’on retrouve beaucoup de rimes, et je suis sûre qu’on peut compter des alexandrins et tous ces trucs propres aux poèmes. Autant le dire : d’entrée de jeu, ça fait mal. C’était très difficile de trouver un rythme de lecture, de savoir comment lire. Ça me bloquait totalement.

Au départ, je n’étais pas partie pour vous faire une chronique, mais ce style particulier m’a finalement convaincu de vous en parler. Si les premiers chapitres furent compliqués à lire, mais aussi à suivre du coup, je suis finalement entrée dans l’histoire. Pour se faire : il fallait simplement que j’arrête de trouver un sens. Pas mal de choses me semblent un peu brouillon du coup. Les légendes qui sont présentées ne correspondent pas forcément à ce que j’ai pu entendre d’Halloween.

Car oui, ce livre retrace en quelque sorte toutes les légendes des costumes d’Halloween. D’où est-ce qu’ils viennent. En très gros. Je ne suis sûre d’avoir tout compris. La narration fut très compliquée pour moi, à m’en donner mal à la tête. Mais petit à petit, avec le voyage que l’on entreprend parmi les siècles, les pays et les cultures, on s’y fait. On trouve un rythme, on sait comment lire. C’est plus simple, plus cool.

Je ne dirai toutefois pas que ce livre a été vraiment un plaisir à lire, même à la fin. Je l’ai trouvé … sans trop d’intérêt, et brouillon. Mais, malgré tout, il y a quelque chose que j’ai bien aimé. J’ai pu lire les trente / quarante dernières pages avec une certaine facilité, et j’ai été assez intriguée par les différentes coutumes et les croyances. Bien sûr, ces dernières ne sont pas assez détaillées à mon goût, et au final, je n’en retiens pas grand chose.

J’ai lu ce livre car il rentrait dans une des catégories du Pumpkin Autumn Challenge. Uniquement pour cela. Il ne coutait pas très cher, et sa petite taille était pratique pour l’emporter avec moi et le lire très vite. Je m’attendais malgré tout à quelque chose d’autre, et je reste un peu sur ma faim, en vérité.

Je sais que pas mal de participants l’ont mis dans leur liste du PAC, et j’aimerais beaucoup avoir vos avis si vous l’avez lu. Ça m’intrigue ! Je pense que ce livre est l’un des premiers à m’avoir déçu pour cette année. Disons qu’avec toutes mes lectures jusqu’à présent, 2018 m’a réservé de belles surprises. Je crois que c’est le cinquième livre, sur quarante lectures, qui m’a déplu. Un score plutôt pas mal, malgré tout.

6 réflexions au sujet de “L’arbre d’Halloween – R. Bradbury”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s