Nous les menteurs – E. Lockhart

AfterlightImage.JPGCette semaine, j’ai craqué pour l’édition poche de Nous les menteurs, un livre qui semble-t-il est assez connu mais sur lequel je n’avais jamais lu d’avis. Le titre ne n’avait jamais interpelé, et c’est réellement en tombant dessus à la librairie que je m’y suis intéressée. Pour tout vous dire, je ne regrette absolument pas de l’avoir emporté avec moi.

Ce livre raconte l’histoire de la famille Sinclair, et plus particulièrement de Cadence, l’ainée des petits-enfants. Tout se passe essentiellement l’été, sur l’île privée de la famille. Et c’est tout ce que je vais vous dire, en vous promettant une belle intrigue, une belle morale et surtout, une très belle plume. Je ne vais même pas vous dire quels sont les thèmes abordés, parce que c’est une découverte à faire, je pense.

L’histoire se lit très rapidement. Les chapitres sont très courts mais très nombreux et rythment parfaitement le récit. La plume est très agréable, même si au début j’ai eu quelques difficultés à saisir les métaphores utilisées. Dans tous les cas, je dois vous dire qu’on se prend au jeu en un clin d’œil, on est happé et on ne peut plus s’arrêter avant d’avoir lu le dernier mot. On veut tout savoir, tout comprendre. Alors il est vrai que la narration est parfois un peu étrange, inhabituelle disons. Mais elle permet d’entrer encore mieux dans le truc, d’imaginer les paysages, les lieux, les personnages. Et c’est tellement, tellement bon.

CVT_Nous-les-menteurs_6663.jpgTrès honnêtement, je trouve que le livre est la lecture idéale pour un été. Après tout, cela se passe l’été, mais c’est surtout parce que ça nous change des grands récits d’aventure, du futurisme ou des belles et terribles histoires d’amour. Ici, on a autre chose, on a un truc en plus. Et je vous le dis, parce qu’en général je ne lis pas ce genre de livre. Puis bon, il est en poche, il est facile à emporter !

J’ai été très agréablement surprise par la fin, par le fait en vérité d’avoir été si touchée. Je ne pensais pas être si bouleversée. Alors non, je n’ai pas pleuré, mais j’ai eu quelques larmes aux yeux sans trop savoir pourquoi. Et si j’étais contente de terminer le bouquin, j’étais malgré tout un peu triste de le quitter.

Il me semble qu’il est compliqué de faire un avis plus détaillé, sinon je vais finir par lâcher des choses que je préfère que vous découvriez. Alors je vais m’arrêter là, en vous disant de réellement laisser une chance à cette histoire si vous êtes sceptiques. Et de la relire dans les mauvais jours, de la relire dans les bons jours, de la garder dans votre bibliothèque. Parlez-en autour de vous. Et lisez-là, savourez-là si ce n’est pas encore fait !

Nous les menteurs est donc votre troisième vrai coup de cœur pour l’année 2018, après Phobos 3 et The Hate U Give, que je place sans doute en seconde position juste après THUG !

3 réflexions au sujet de “Nous les menteurs – E. Lockhart”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s