La lectrice – T. Chee

Avertissement : Cet article peut contenir quelques spoilers.

Et bonjour !

Me revoici enfin avec l’article sur La Lectrice, de Traci Chee, histoire publiée dans la Collection R. Une édition que j’affectionne particulièrement pour le choix des univers qu’elle propose et l’originalité des œuvres.

La Lectrice, j’en ai surtout entendu parler par Instagram. Je voyais ce roman partout sur les photos, et ces dernières savaient le mettre en valeur. Sans même savoir exactement de quoi ce livre parlait, j’ai rapidement lu le résumé sur la couverture et je l’ai emporté avec moi en sortant de la librairie.

On y découvre l’histoire et l’aventure de Sefia, une jeune fille de dix-sept ans, qui a perdu sa mère et son père et se retrouve un peu vagabonde entre les îles du royaume de Kelanna. Déjà, je me suis sentie un peu troublée à l’idée que cette histoire ne se passait donc pas dans des terres connues (par exemple, un pays actuel, bien connu de tous) ni même à notre époque. On n’a d’ailleurs pas réellement d’indication temporelle, ce qui me dérange un poil.

Sefia navigue un peu partout dans le royaume afin d’empêcher ceux qui ont tué ses parents de mettre la main sur le précieux objet rectangulaire qu’elle a en sa possession. Objet dont elle ne connait d’ailleurs aucune propriété. Sefia va donc apprendre seule au fur et à mesure à s’en servir. Globalement, c’est un schéma que l’on retrouve dans beaucoup de livres. Le héros est largué, doit tout apprendre car personne ne l’a jamais mis au courant de rien etc.. Un schéma qui ne me dérange pas lorsqu’il est bien mené, et l’on peut dire que c’est plutôt le cas ici.

Durant son périple, Sefia fera la connaissance de Archer, un personnage presque secondaire auquel je me suis pourtant beaucoup attachée. Bien plus qu’à Sefia en tout cas. Liés, les deux adolescents parcourront Kelanna ensemble, se protégeant et s’aidant mutuellement. Leur relation n’est pas directement basée sur une attirance ou quelque chose de ce type, et c’est ce qui m’a plu.

La Lectrice propose toutefois différents points de vue. Un externe, qui raconte l’aventure de Sefia, mais aussi parfois d’un autre personnage que nous n’arrivons pas à situer directement. Qui est-il, à quoi sert-il dans l’histoire ? On fait également face à des passages du Livre, que l’on reconnait car la présentation de la page est différente de celle de la narration de base.

Honnêtement, je n’étais pas vraiment emballée par les passages du Livre. Je me demandais constamment ce qu’ils venaient faire dans l’histoire. Ce n’est que vers la fin du roman que j’ai obtenu ma réponse. Il en va de même pour ce fameux personnage qui était un peu comme un cheveu sur la soupe. On comprend directement tout ce qui relie chaque narration et c’est quelque chose de réellement passionnant à comprendre.

Autre point intéressant, le petit message caché au fil de l’histoire. Même en l’ayant complété, il semble manquer de sens, mais j’ai bien aimé ce petit bonus supplémentaire. Peut-être servira t-il dans le tome suivant ? En effet, La Lectrice n’était que le tome I d’une trilogie.

Autant le dire, je suis peut-être un peu déçue par ce roman car j’en attendais beaucoup … genre … vraiment beaucoup. Je le voyais en coup de cœur un peu partout et j’étais sûre de l’aimer et de le dévorer. L’intrigue m’a plu, même si l’on retrouve quelques petits points que j’aurais adoré voir développer (et qui le seront sans doute dans les autres volets) et d’autres, qui m’ont rappelé d’anciennes lectures. L’histoire était peut-être un peu longue à se mettre réellement en place, on nous tenait en haleine pour pas grand chose et le rythme aurait pu s’accélérer légèrement.

Dans tous les cas, cela reste une lecture intéressante, pas vraiment légère. Je ne peux que conseiller de prévoir une histoire qui se lit toute seule, très légère et facile, pour faire suite à La Lectrice. L’univers est complexe et demande de la concentration, notamment si l’on veut résoudre les petits mystères. En bref, c’est un univers qui aura certainement besoin de sa suite pour être mis d’avantage en valeur. C’est toutefois une bonne lecture, qui convaincra ceux qui n’ont pas l’habitude du fantasy (comme moi). Il n’y a plus qu’à attendre le tome II désormais !

L’avez-vous lu ?
Bon été à tous !

2 réflexions au sujet de “La lectrice – T. Chee”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s