The Fire – B. C. Cherry

Bonjour bonjour !

Me voici enfin en vacances et je viens donc vous parler de The Fire, qui n’est autre que le tome II de la saga The elements, présentée aux éditions Hugo Roman.

Autant le dire, je n’avais pas accroché au premier volet. Ce n’était pas vraiment mon style de lecture, les personnages n’étaient pas à mon goût, trop peu intéressants. L’histoire était en soit bien conçue, mais il y a trop de petits détails qui m’avaient dérangé. J’avais donc un peu peur de me lancer dans ce deuxième tome, malgré le fait que chaque volet soit indépendant.

Au final, cette lecture a relevé le niveau, selon moi. Les personnages étaient creusés, fondés, il y avait une histoire, et même les secondaires avaient tout à fait leur place. J’ai pu m’attacher à eux, trouver du plaisir à lire et à avancer. J’aimais la trame que l’auteur avait choisi d’exploiter. Quelques petits éléments, par-ci par-là, qui relevaient et pimentaient la lecture à très juste dose. Un tome II qui relevait donc clairement le niveau par rapport au volet précédent.

Seul petit hic dont je me suis aperçue et qui ne seraient sans doute pas relevés par la majorité : le langage des personnages incarnant certaines professions. Par exemple, un médecin urgentistes, que nos protagonistes ne connaissent absolument pas, et qui leur parle en mode « ouais, mal aux pieds … » Vraiment un langage qu’on ne trouvera jamais chez un médecin. Idem pour un policier. Je ne sais pas si c’est moi qui fais une fixette là-dessus pour différentes raisons, ou si c’est parce qu’il n’y avait pas du tout de différences de « niveau » entre les personnages, mais cela m’a un peu gêné.

Contrairement au premier tome, ici, les scènes de sexe ne sont pas explicites. L’auteur en parle sans entrer dans les détails, elle dit simplement que nos protagonistes vont passer à l’action mais cela s’arrête là. J’étais surprise pour une parution Hugo Roman, mais agréablement. Je n’avais pas trouvé ces « lemons » très fantastiques dans le tome I, ils étaient plutôt bâclés je dois dire … Ici, ils n’apparaissent tout simplement pas, et on rentre beaucoup plus facilement dans l’histoire. Je ne pense pas qu’ils apportaient réellement quelque chose à l’intrigue, et c’est donc beaucoup mieux d’avoir décidé de ne pas en mettre dans ce volet.

Pour conclure, je dirai que la lecture a été très agréable, peut-être un poil languissante, mais attachante. C’était fluide, sans prise de tête, sans réflexion. Une bonne lecture pour l’été je dirai, pour passer le temps. De mon côté, je vais tâcher de me procurer le tome III sous peu, afin de continuer cette saga et voir la facette cachée des futurs personnages.

Un bon été à tous 🙂 !

1 réflexion au sujet de “The Fire – B. C. Cherry”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s