Passenger – A. Bracken

Hallo !

On se retrouve aujourd’hui pour parler d’un livre qui, malheureusement, ne m’a pas plu du tout … Je n’en avais jamais entendu parler avant de le trouver en librairie, et je dois reconnaitre que j’avais complètement craqué pour la couverture. Le petit résumé m’avait intrigué, je n’avais encore jamais lu de livre sur ce sujet.

Etta et Nicholas n’auraient jamais dû se rencontrer : Elle, une jeune New-Yorkaise de 2016 ; Luis, un fils d’esclave vivant au XVIIIè siècle. Pourtant, les voilà projetés ensemble dans les couloirs du temps à la recherche d’un mystérieux astrolabe. Une quête périlleuse. Une idylle impossible.

Honnêtement, je pense que le livre avait tout pour me plaire, et j’ai été drôlement déçue de me rendre compte que j’avais imaginé totalement autre chose à propos de cette histoire.

Pour commencer, dès le début du livre j’ai eu la sensation d’être perdue. Il y avait trois personnages uniquement, et pourtant, tout était emmêlé et je n’arrivais pas à savoir qui était qui. Un véritable cafouillage qui ne me plaisait pas vraiment. Le cadre était moyennement expliqué, on embarquait dans l’histoire sans rien comprendre.

Cette impression n’a pas cessé de me suivre tout au long de ma lecture. Si l’on comprend finalement le mécanisme des voyages dans le temps, on ne s’attache pas aux personnages. On ne voit pas suffisamment leurs qualités, leurs doutes sont constamment mis en avant.

La plume de l’auteur est vraiment dure à suivre. Elle se perd parfois en description, les choses vont trop vite ou trop doucement, le langage utilisé perd de la fluidité dans la lecture.

A la fin de ce bouquin, je n’avais pas l’impression d’avoir passé un bon moment. Je n’ai rien éprouvé durant ma lecture, j’en suis ressortie aussi vide qu’au départ. C’est bien dommage, car je pensais réellement m’évader dans le temps et vivre quelque chose de beau. De tous les personnages présents dans l’histoire, il ne semble n’y en avoir qu’un seul de finalement gentil et ouvert. Tous les autres ne sont que trahison, avidité, espièglerie.

Une suite est apparemment prévue. Cela semble d’ailleurs logique lorsqu’on voit la fin du livre. Pour ma part, je n’irai pas l’acheter, sans surprise. J’aimerai toutefois avoir vos avis, savoir si certains d’entre vous l’ont lu et l’ont apprécié. N’hésitez donc pas à m’en faire part dans les commentaires !

Plein de bisous et de bonnes lectures !

2 réflexions au sujet de “Passenger – A. Bracken”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s